AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Perdue dans la foule

Aller en bas 
AuteurMessage
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Perdue dans la foule   Ven 1 Mai 2009 - 21:33

L'odeur des épices monta à son nez, à la fois entêtante et agressive, mélangée à celle plus sucrée et des fruits murs. Son champs de vision était encombré d'hommes et de femmes plus grands qu'elle, et de nouveau Thalie maudissait sa nature qui ne l'avait pas fait comme elle aurait souhaité l'être. Se sentant ridicule avec le panier en osier que lui avait confectionné la femme chez qui elle logeait, elle bousculait les passants agglutinés comme des mouches autour des marchands ambulants qu'elle voulait, comme tout les autres, atteindre. Sa violence sembla ne pas porter ses fruits, puisqu'en plus de ne pas bouger d'un iota, les Neoliens la regardaient farouchement. A un moment, un homme gras, dont la ceinture peine à retenir le ventre opulent, l'attrapa par l'épaule. Thalie planta un sombre regard dans le sien, silencieuse. Son attitude ne montrait pas qu'elle était une femme, l'homme ne le devina d'ailleurs pas.

- La prochaine fois, mon gars, je te colle mon poing dans la figure.

Pour souligner l'avertissement, l'homme souleva son poing boursouflé, garni d'ongles sous lesquels une crasse huileuse s'accumulait, et l'agita devant le visage de Thalie. La jeune fille leva un sourcil, l'air dubitatif, et dégagea sans ménage son épaule. Les individus profitant de leur carrure pour faire pression sur les plus faibles lui déplaisaient.
L'inconnu ne bougeait pas, lui bloquant le passage vers le marchand des épices de tous son corps. Il souriait en la regardant, dévoilant des dents jaunes dévorées par le tabac et les caries sous une moustache épaisse et drue. La jeune travestie s'impatienta. L'idée de le contourner était plus ou moins impossible, la marée humaine était trop forte et l'emporterait dans des directions indésirables.

Ils restèrent longtemps sans bouger. Finalement ayant puisé dans les ultimes ressources de sa patience, Thalie marmonna:


- J'aimerais passer, si vous voyez ce que je veux dire.

- Essaie, pour voir, minus.

Sa phrase eut un relent fétide aux tons alcoolisés qui arriva aux narines sensibles de l'humaine.
Décidément, tout chez cet homme l'horripilait. Elle le darda d'un regard bouillant de mépris, et fonça quasiment sur lui pour le pousser. Tirant sa force de son corps lourd, il la saisit par le cou et l'envoya valser comme une poupée de son vers des caisses vides qui se fracassèrent sous le corps frêle de la guerrière.

Thalie se releva avec peine. Elle retira une écharde grosse comme un doigt qui s'était enfoncée dans son épaule, et cracha par terre le sang qui emplissait sa bouche: elle s'était mordue violemment la joue en tombant. Mis a part ça, elle était encore en état, et plus énervée que jamais. Se retournant vers son agresseur, elle siffla entre ses dents:


- Tu vas me le payer.


Dernière édition par Thalie le Sam 2 Mai 2009 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwin Alcatran
Maître en Arts Martiaux
Maître en Arts Martiaux
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Classe : Guerrier
Alignement : Loyal-neutre
Xp - niveau : 570 XP -
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Ven 1 Mai 2009 - 23:27

HRP : Je n'ai pu résister à l'envie de répondre devant ce RP de qualité. Je vais être absent à partir de samedi après-midi jusqu'au dimanche. On pourra peut-être continuer demain dans la matinée. En tout cas je te pris de m'excuser...


Elwin était dans ses pensées comme à sa grande habitude. Ses pas le menèrent à la Place du marché où à ce moment de la journée les gens foisonnaient. Il sortit de sa rêverie à cause du bruit engendré par l'afflux de personnes au même endroit. Grossière erreur de passer par là, le demi-elfe aurait dû prendre les ruelles adjacentes à la Place du marché pour se rendre au Dojo. Il se retourna pour faire demi-tour mais déjà il était dans la marée humaine, étouffant. Elwin détestait les regroupements de personnes en masse, il se sentait compresser, suffoquer. Horrible impression ! Elwin décida de bifurquer à droite. Une odeur de charcuterie venait aux narines des passants. Elwin se fraya un chemin, fit du mieux qu'il pouvait pour le faire du moins, pendant quelques minutes.

- Essaie, pour voir, minus.

Cette phrase vint aux oreilles d'Elwin et l'interpella. Il s'arrêta net provoquant des sauts d'humeur aux personnes derrière lui. L'homme, d'une laideur et d'un manque d'hygiène certain, menaçait une jeune femme au caractère farouche, résistant à l'inconnu d'une musculature assez importante. Elwin décida de s'interposer à l'homme mais n'utilisa pas la force, préférant la garder en extrême urgence. Il se plaça entre l'homme et la jeune femme.


- Y a-t-il un problème quelconque, monsieur ? Elwin l'avait regardé dans les yeux pour l'intimider puis tourna la tête pour capter le regard de la jeune femme, pour voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Sam 2 Mai 2009 - 22:45

[HRP]Merci de ce compliment ^^ Malgré tout, je tiens à ce que tu lises au moins la description physique de mon personnage, car Thalie a l'apparence d'un homme =P Tu n'es donc pas censé voir sa vraie nature ^^ (ou alors tu décrivais ça juste comme ça et ton perso ne sait pas, je me trompe peut-être XD)
Prends ton temps pour répondre =D

Au fait, j'ai vu que ce n'était pas prôné sur ce forum de jouer un peu les personnages des autres, mais je trouve qu'un véritable et bon RP est difficilement réalisable si on ne peut jouer absolument que son personnage. C'est pourquoi je t'autorises à jouer un peu le mien, pour le moment que tu respectes sa mentalité (voir présentation) et que, par contre, tu ne la fasses pas parler ni répondre ^^[/HRP]


L'homme avait sourit lorsqu'elle avait fait la promesse venimeuse de lui faire payer ce qu'il lui avait fait subir. Cet air moqueur fut l'huile qui attisa le feu de sa colère. La seule chose qui occupait son esprit à présent était cet homme impoli autant qu'imposant. Thalie n'avait à sa disposition pour se battre que ses poings et les débris des caisses qu'elle avait fait éclater sous le choc. Restait aussi éventuellement le panier, mais elle se voyait mal tuer un tel colosse de graisse à l'aide d'osier tressé. D'ailleurs, ce serait ridicule, indigne de l'homme qu'elle prétendait être. La jeune fille se dit que, si son adversaire se battait à mains nues, elle aussi devait se battre par la force de ses seuls poings. Là seulement elle remporterait une victoire honorable, ou bien une défaite méritée.

Elle allait s'élancer, ayant déjà prévu d'énucléer son adversaire avant de lui enfoncer d'un geste précis l'arrête du nez dans le crâne, lorsqu'un autre homme s'interposa. D'abord, Thalie crut que son potentiel sauveur était un Elfe, par ses gestes emprunts de la grâce de cette belle race, mais son corps n'était pas assez svelte. On pouvait lire sous le tissu tendu de sa tenue peu commune les formes de muscles solides. Un sang-mêlé, peut-être? Comment savoir? Thalie gardait les poings serrés, le corps courbé en avant, prête à bondir. Elle se préparait à toute éventualité, au cas où ce second inconnu ne s'en prenne aussi à elle. Elle se força à se souvenir que, si elle en donnait l'impression, elle n'était que femme, et qu'elle était donc désavantagée face à deux hommes. L'idée de fuir était néanmoins inimaginable.


- Y-a-t-il un problème quelconque, monsieur?

Il n'avait pas le ton de celui qui cherche le combat, semblait être plutôt du côté de la guerrière. Vaguement soulagée, mais tentant de le montrer au moins, Thalie baissa faiblement les poings, les sens encore en alerte. Elle rencontra brièvement son regard, nota la couleur sombre de ses yeux en harmonie avec celle de ses cheveux. Il avait bien l'air d'un sang-mêlé. Peu désireuse de perdre la vie où l'usage d'un bras pour s'être perdue dans l'observation d'un étranger, Thalie replanta ses yeux dans ceux ternes de son adversaire. Il émanait de lui une indicible rancœur.

- Ce fils de chienne m'a bousculé, je lui apprends les bonnes manières.

La guerrière sentait ses nerfs s'électrifier, ses muscles se tendre à craquer. Elle atteint des degrés d'énervement qu'elle atteignait malheureusement un peu trop souvent, l'humeur sensible aux aléas du quotidien. La véritable raison qui lui faisait perdre son calme était probablement qu'elle se sentait oppressée à force d'essayer de vivre "normalement".

La jeune fille laissa échapper un "Tss" témoignant de sa bien mauvaise humeur. Elle avait l'impression que son corps et son esprit entier allaient exploser. Se contenant encore un peu, elle afficha un sourire cynique sur son visage mat.


- Seuls les imbéciles pensent que c'est par la violence qu'il faut se faire respecter.

Elle avait parlé en imitant la voix d'un jeune homme. Ce n'est qu'après coup que la demoiselle se dit que se taire aurait peut-être été la meilleure des options, mais se plier au joug de ces individus bestiaux, ne croyant qu'à la loi du plus fort dans cette jungle qu'est Neolias, aurait été donne raison à son comportement. Le colosse grogna sourdement. Les yeux roulants dans ses orbites, la bave aux lèvres, il arqua les bras de façon menaçante dans l'intention de lui sauter dessus. Les réflexes accélérés par l'adrénaline, l'ancienne apprentie prêtresse de Neolias ramassa un éclat de bois de la forme d'un carreau de flèche et le jeta dans l'œil droit de l'homme.

L'œil ne creva probablement pas. Néanmoins, surpris par le coup et la douleur, l'homme porta les mains à son visage en hurlant comme un damné. Son cri hérissa Thalie, qui jeta un bref coup d'œil au sang-mêlé qui voulait l'aider un instant plus tôt. Il valait peut-être mieux s'en tenir là et fuir avant que ces enfantillages ne deviennent en un sérieux problème. Même si cela allait à l'encontre de ses principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwin Alcatran
Maître en Arts Martiaux
Maître en Arts Martiaux
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Classe : Guerrier
Alignement : Loyal-neutre
Xp - niveau : 570 XP -
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 6 Mai 2009 - 15:11

Elwin regardait à présent l'homme dans les yeux. Ce dernier avait le regard plongé dans la haine et la colère. Elwin ne pouvait comprendre ce type de comportement. Lui, il était serein perdant rarement sa maîtrise de soi. Voir quelqu'un comme s'il était en transe avec la seule idée en tête de verser du sang l'insupportait. Puis la phrase de trop.

- Ce fils de chienne m'a bousculé, je lui apprends les bonnes manières.

Elwin n'utilisant la force que pour légitime défense. Il allait renvoyer balader l'inconnu mais l'homme leva le bras. Geste très suspect provoquant des réflexes de guerrier, le jeune homme fut d'une grande rapidité et envoya un débris de caisse de bois sur l'agresseur. Le morceau aussi pointu qu'un embout de flèche se planta dans l'oeil de l'inconnu. Il poussa un horrible cri. Jusqu'à maintenant, les habitants de Néolias passaient leur chemin évitant de s'attirer des ennuis ou tout simplement ne faisait pas attention à la scène qui se déroulait sous leurs yeux. L'homme hurlant, les mains posées sur son visage, fit tourner toutes les têtes aux alentours.

La Milice n'allait pas tarder à venir, elle devait déjà être prévenue si elle n'était pas en chemin pour la Place du marché. En quelques mouvements fluides, gracieux et rapides, prouvant qu'Elwin avait du sang elfe dans les veines, agrippa le bras du jeune homme et le poussa en direction des rues beaucoup moins fréquentées, là où les personnes étaient louches, et, surtout hors-la-loi ; mais ceci ne restait qu'une minorité qui donnait une fausse et mauvaise image de ces quartiers. En réalité, les demeurant étaient pauvres et ils vivaient dans des habitats salubres et des conditions d'hygiènes quasi inexistantes.


- Vous n'avez pas le talent de rester dans l'ombre, jeune homme.

Après quelques pas du lieu de l'altercation, la réaction et la réponse du jeune homme allaient se faire connaître. Allait-il se débattre ? Protester ? Ou alors se laisser emmener ? Elwin restait sur ses gardes, prêt à se défendre. Il ne devait pas sous estimer le jeune homme au péril de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Jeu 7 Mai 2009 - 22:05

Ils décampaient dans des rues dangereuses, où les habitants vêtus de châles déteints et pendants mollement les fixaient de façon dédaigneuse. Intrus dans ces zones où les murs sont tapissés de crasse, où l'odeur forte de l'urine se mêle à celle désagréable de la poussière, ils semblaient être considérés comme la source du malheur qui frappait ces pauvres gens. Cette image, voir les gens couchés à même les caniveaux pleins de boue et d'excréments, ces filles de joie au teint maladif et aux crinières de lionnes se dandiner sur les côtés de la rue, cette misère concentrée, fit monter en Thalie une pensée nostalgique. Elle avait toujours évité ces endroits, mais le sang-mêlé la contraignait à y revenir une nouvelle fois après tant d'années, et elle ne résistait pas. Subir de nouveau les plaies du passé était préférable à périr sous l'acier de la Milice.

Ils finirent par s'arrêter dans une ruelle sombre et étroite, vide d'oreilles indiscrètes. En cet endroit, qui semblait être en phase de décomposition tant il en émanait une odeur nauséabonde, les rats étaient rois, la pourriture gagnait le cadavre d'un chat éventré.
Thalie dévisagea enfin son sauveur, ou ce qui semblait l'être. Elle n'était pas encore sure de pouvoir lui accorder sa confiance. C'est lui qui brisa le silence en premier.


- Vous n'avez pas le talent de rester dans l'ombre, jeune homme.

La guerrière réprima un sourire, de peur que cela fasse ressortir ses traits féminins et ne mette en péril sa double identité. Elle réfléchit rapidement aux paroles justes à répondre. Y avait-il quelque chose à répondre, d'ailleurs? Elle passa un coup d'oeil rapide et superficiel à son interlocuteur. Bien qu'il ait une carrure bien plus imposante que la Delnion, il semblait se méfier d'elle. Thalie faillit s'en offusquer, mais se rappela à temps qu'elle avait le même comportement à son égard. Et puis, comment lui en vouloir? Les temps sont difficiles, offrir sa confiance, c'est offrir sa vie, au risque de la perdre.

Après réflexion, la jeune fille se dit qu'il était quand même préférable de faire connaissance avec cet homme qui avait tout de même risqué sa peau, ou plutôt la prison, pour lui venir en aide. De plus, il avait l'air d'être un guerrier, bien qu'elle n'en soit pas sure. Sa carrure semblait l'affirmer, mais elle préféra ne pas se faire de faux espoirs, bien que soudain des millions d'idées germent dans son esprit.


- En effet, j'ai le sang chaud, on me le fait remarquer assez souvent. Je ne peux pas supporter les types de ce genre, dit Thalie en haussant la voix sans s'en rendre vraiment compte. Merci d'être intervenu, je ne savais pas trop où m'enfuir, ils ne nous retrouveront pas ici. Je m'appelle Lucas Verdon, et je suis un guerrier. Puis-je savoir à qui j'ai affaire?

En demandant cela, Thalie avait fait un pas sur le côté, en direction de l'Est. Il fallait qu'elle ramène le panier à la femme qui l'hébergeait, bien qu'il soit vide. La vielle veuve accepterait peut-être d'accueillir l'étranger le temps d'un repas pour le remercier. Tout dépendait de son humeur terriblement changeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Jeu 7 Mai 2009 - 22:54

[J'm'incruste, on dirait que rien ne m'en empêche ^^ ]

La garde d'honneur de Néolias s'était fait confier la garde d'un novice pour lui apprendre à patrouiller, les secteurs, les rues importantes et celles dangereuses, celle à bien vérifier, le temps qui est compté... Toutes ces choses qui font que l'armée est bien organisée et assume une certaine sécurité...Malgrè le fait que certains arrivent encore à se faufiler hors des mailles du filet.
L'elfe comptait bien redresser la ville, elle ne pourrait vaincre un ennemi sans savoir se vaincre elle-même.

Mais lorsque le duo arriva sur la place du marché, les oreilles de Darl étaient aux aguets. Un mauvais était vite arrivé, et les informations facile à trouver.
Son compagnon de fortune, cheveux court et brun, rasé comme il se doit, un uniforme montrant qu'il débutait, des bottes luisante sur les pavés enneigés. On visage était jovial et un peu maigre, néanmoins il y avait cet petite étincelle de vie, ou de détermination dans ces yeux.

Alors qu'ils traversaient la foule, leurs oreilles furent attiré par une certaine agitation et des discussions vives. En écoutant de plus près, on pouvait percevoir le trouble sur la place:

"Vous avez vu sa? Ils sont partis où??
_ Dans cet direction, dans la ruelle juste là il me semble.
_Moi je dirais plus vers celle ci..."

Le novice se retourna vers son "maître" d'infortune et lui déclara avec bonne humeur:
"Vous avez entendu? J'sens que ma journée commence bien ,allons voir !"
Ni une, ni deux , il se précipitait déjà vers la ruelle la plus proche... Alors que Darl allait vers la seconde.

Lors de sa traversée de la foule, mais sur le fourreau de son katana, il passa près d'un amas de caisse en piteux état...Et la foule commençait à s'éparpiller...
Outre les odeurs, ou les tourbillons de couleur de vêtements luxurieux ou miteux, Darl se fier plus à sa connaissance de la ville qu'aux informations.
La ruelle la plus proche et la plus probable d'étouffer un crime se trouvait assez près.
Il avançait rapidement dans la foule, se fondant avec grâce entre les commerçants et acheteurs. Bousculant de temps en temps une personne...
Il arriva devant la ruelle...Et la scruta sagement....Sombre et miteuse, quelques personnes allongé de ci et là, faisant la manche....Cachant sûrement une arme mortelle quelque part sous les tissus...
Mise à part sa....Aucune trace d'une quelconque activité louche...

"ICI !!"
La voie provenait de l'autre ruelle, il voyait le novice qui était tous de même assez loin...
Il devait avoir attiré l'attention d'une bonne centaine de personnes en criant ainsi...Et surtout celle concernées par le trouble...
Il traversa rapidement la ruelle pour prendre à revers les fauteurs de troubles.


[Pfiou...j'continurai bien....mais j'pense que là dans le temps j'suis au même niveau que vous Razz j'vous laisse faire...Même si j'vois si vous fuyez mouhahahahhahahahah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Dim 10 Mai 2009 - 9:50

[HRP]Pareil que pour Elwin, tu peux jouer mon perso du moment que tu respectes sa personnalité et que tu ne la fais pas parler ^_^[/HRP]

Le sang-mêlé et l'humaine furent coupés dans leur discussion par les répercutions de pas lourds et disgracieux. Ils n'eurent pas le temps de réagir que déjà, derrière eux, apparaissait un homme en banal uniforme, cheveux bruns coupés à ras du crâne. Thalie sentit son cœur faire un bon violent dans sa poitrine, mais se retint d'exprimer ouvertement ses sentiments pour ne pas se faire démasquer. La surprise dut quand même se lire sur leurs deux visages, puisque l'homme reconnut les fauteurs de troubles du marché et se mit à crier:

- ICI !!

A qui hurlait-il, la guerrière l'ignorait, mais elle imaginait le pire. Si cet individu ci-présent ne lui semblait pas être un véritable danger en lui-même, quoique les apparences soient parfois trompeuses, elle craignait d'autant plus les renforts qu'il appelait. Une troupe de cent soldats aurait pu arriver qu'elle en serait à peine plus terrifiée.
Ses souvenirs lui revenaient. Lorsqu'elle était plus jeune, dans la grande famille des Delnion, lorsqu'elle était encore une apprentie prêtresse, elle était passée ici à plusieurs reprises. Le sang-mêlé en savait peut-être plus qu'elle, mais elle le poussa du coude dans une ruelle très étroite et miteuse.


- Vas par là, je te rejoints.

En cela elle mentait, elle ne comptait pas le rejoindre. Après tout, il n'avait rien à voir avec cette petite bagarre, et qu'il s'attire les foudres de la milice à cause d'elle lui déplaisait. L'homme en uniforme hurla quelque chose qu'elle ne prit pas la peine de comprendre, mais lorsqu'elle le vit se mettre en mouvement son esprit s'emballa. Thalie jugeait n'avoir rien fait de mal, cet homme au marché l'avait après tout agressé en premier, et elle lui avait simplement fait payer son impolitesse et sa brutalité. Les hommes qui la recherchaient, à moins d'être des complices de sa "victime", n'avaient pas à la rendre coupable d'un acte de défense.

Fuir était donc probablement une mauvaise idée, mais en voyant son assaillant courir vers elle comme s'il comptait bondir et lui écraser le crâne contre un mur, Thalie prit de la distance. Elle serait peut-être parvenue à le semer si, malheureusement, au bout de dix mètres, elle n'avait pas rencontré un curieux obstacle. Elle percuta un autre homme qu'elle n'avait pas vu, faute de regarder devant elle. Le choc la fit tomber sur les fesses, elle retint un cri qui aurait été trop aigu pour être celui du jeune homme qu'elle prétendait être. Marmonnant des injures à voix basse, elle releva lentement les yeux.

Il portait une longue chevelure noire, de laquelle dépassaient deux oreilles pointues typiques des Elfes. Sa tenue et ses armes ne lui inspiraient rien de bon. Elle était désarmée, et cette fois-ci, il n'y avait pas d'éclats de caisse à jeter. Se redressant lentement, la jeune fille ne le quitta pas de ses yeux gris méfiants. Derrière, les pas de son poursuivant s'étaient arrêtés. Elle était coincée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 13 Mai 2009 - 14:57

Alors que le garde d'honneur continuait sa marche vers la ruelle concernée par le trouble, il se fit percuter par une personne qui sortait d'une ruelle sur le côté...
Darl n'avait pas aperçu cet personne... Le choc ne l'avait pas gêné...Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait percuter.

Lorsqu'il abaissa son regard vers la personne qui était tombée, il tomba sur un jeune homme. Des cheveux courts et noir, une peau légèrement mate et des yeux perçant.
Darl posa son regard dans celui de cet étrange personne. Un regard froid et tout aussi perçant ...Il possédait un tatouage sur la joue... les courbes de l'écriture pouvait faire penser à de l'elfique. Mais il ne reconnut pas le signe. Il en déduit que c'était du drow. les deux langues, bien qu'ayant des bases communes, avaient aussi leurs différences,très nombreuses.

Néanmoins, il décida de garder cet personne avec lui. Quelqu'un qui court dans les rues sans regarder devant...Et juste après le cri du novice. Il ne pouvait laisser s'échapper cet personne:

"La fuite n'est pas une solution. Relève toi et suis moi sans histoire."

Il y avait des chances que cet personne ce trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, Darl avait hasarder que cet personne tentait de fuir...
Néanmoins il avait repris sa marche. Il avait laisser le choix à cet personne...Il ne lui restait plus qu'à choisir sa destinée.

Il avait des principes, une manière de penser...Si cette personne avait quelque chose à se reprocher, elle fuirait. Si au contraire elle(cette personne Wink ) n'avait rien à se reprocher, il marcherait avec le garde d'honneur vers sa destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 13 Mai 2009 - 17:38

- Relève toi et suis moi sans histoire.

C'est la phrase qui marqua le plus la jeune fille. Se stabilisant sur ses pieds, elle doucha d'un regard glacial son interlocuteur, qui déjà lui tournait le dos. Il lui semblait entendre en fond la voix de l'acolyte de cet homme, qui la poussait à avancer. Thalie fit plusieurs pas réticents, raclant bruyamment le sol de ses talons. Elle finit par s'arrêter, contraignant ainsi le sous-fifre à stopper aussi sa marche. Les onomatopées qui s'échappèrent de lui la laissèrent croire que son comportement l'exaspérait de façon exagérée. Ne détournant pas les yeux de la chevelure ténébreuse qui ondulait au gré des pas de leur propriétaire, la guerrière héla l'homme qui tentait de l'emmener.

- Je n'ai pas envie de vous suivre sans savoir où est-ce que vous m'emmenez. A la prison, peut-être?

Sa voix était pleine d'amertume. Elle qui prétendait être Lucas Verdon, voilà qu'elle allait se retrouver dans la même situation que lui, avec la peine de mort en moins. Ces deux individus, l'un à l'air professionnel et calculateur, l'autre plus banale, ne lui inspiraient rien d'autre qu'une cellule moisie où l'oxygène aurait été troquée par de l'urine.

Elle n'avait aucune envie de se retrouver enfermée. Cela, elle l'avait été bien trop longtemps. Elle craignait aussi que sous une trop longue surveillance sa véritable nature prenne le dessus, que son identité, celle de la descendante disparue des Delnion, soit dévoilée. S'enfuir, comme l'avait exprimé l'inconnu, n'était pas une solution envisageable. Néanmoins, le suivre ne lui apparaissait pas plus comme le dénouement de cette affaire qui se relevait plus grave qu'elle ne l'escomptait. Ce qu'il fallait, c'est qu'il la relâche de son plein gré, ce qui ne serait pas évident. Mais Thalie se raccrochait à un argument de taille qu'elle détenait de son côté: premièrement, elle était innocente, ou presque, puisqu'elle s'était simplement défendue face à un homme trois fois plus corpulent qu'elle. Convaincre cela le garde allait être très certainement pénible, mais ne rien tenter serait faire preuve de faiblesse. Dans le pire des cas, elle n'aurait cas le suivre.

Avant de parler, Thalie énonça mentalement une prière, habitude due à son éducation.


- Si j'ai crevé l'oeil de cet homme, c'est uniquement parce qu'il a tenté de m'étrangler, et ce après m'avoir envoyé valser contre des caisses -Thalie montra sa petite blessure au bras comme preuve-. J'estime n'avoir rien fait qui va à l'encontre d'une quelconque loi, me tromperais-je?

*En plus je suis sûre que son oeil va bien, à ce gros tas...*

Cela étant dit, elle ne bougea pas, attendant un souffle, un mouvement, une parole du garde qui exprimerait son avis sur la chose et consumerait ou réanimerait ses espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 13 Mai 2009 - 21:31

Le garde d'honneur avait fait quelque pas avant de s'arrêter. Il sentait le regard de ce jeune homme dans son dos...Il ne tourna pas les talons, il pivota à peine la tête pour l'avoir en vue.
Lorsqu'il évoqua la prison, Darl eut comme première pensées que cet personne avait quelque chose à se reprocher...Il avait donc eu juste sur ses hypothèses.

Il prit la peine de se retourner complètement, étant face à ce jeune homme au regard flamboyant encadré par ce visage bien fait.
Cette personne lui raconta l'histoire...Cet histoire qui devait avoir troublé le marché peu avant.
Il s'approcha lentement du jeune homme,s'arrêtant devant lui. Il baissa son visage anguleux et plongea ses yeux dans ceux de l'homme:

"Si tu n'as rien à te reprocher donc, suis moi. Tu nettoiera la ville de ce genre d'ordure."

C'était son but, nettoyer la ville de ce genre de personne qui troublait l'ordre et la justice. Ainsi Néolias pourrait pleinement se concentrer sur ses ennemies externes...
Pour le moment, il était difficile de s'occuper de tout. Néanmoins, un fautif de moins sera déjà mieux que rien.

Il tourna les talons et repris le chemin, sans laisser le jeune homme répondre. Il n'irait pas en prison, mais Darl avait besoin de lui pour supprimer cet vermine de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Sam 16 Mai 2009 - 23:53

L'homme se rapprocha d'elle, impassible, les pas lents et mesurés. Peut-être cherchait-il par cette attitude l'impressionner ou l'intimider. Thalie fut tentée de reculer, mais elle resta stoïque, se figea comme une statue de marbre et ne détourna pas son regard de celui de l'elfe, travaillant au minimum son expression faciale pour ne pas trahir l'angoisse qui l'envahissait. Enfermée, elle refusait de le devenir. Cette idée seule lui donnait l'ébranlait.

Lorsqu'il se pencha au dessus d'elle, comme pour souligner qu'il la dominait en taille, et certainement en force, la guerrière oscilla faiblement en arrière. Il avait noyé son regard dans celui de la jeune travestie comme pour y déceler quelque chose d'intérêt, à moins que ce ne soit pour faire passer un message, puisqu'il lui proposa de nettoyer la vermine de la cité. Un ordre plus qu'une proposition. Suite à ces paroles, l'échange optique dura encore une seconde avant d'être interrompu. La jeune fille baissa la tête et massa doucement sa nuque, s'arracha un soupir. Au fond, n'avait-elle pas toujours rêvé de se battre? Cet homme lui faisait une "offre" que peu de gens peuvent se vanter de recevoir, mais changer de vie aussi rapidement perturbait Thalie. La journée était trop intense et riche en péripéties à son goût. Si elle aimait l'action, elle n'était pas contre la réflexion. Il fallait aussi qu'elle en parle a la vieille veuve qui faisait office d'hôte pour elle, l'abandonner ainsi serait insultant et indigne de cette bonne femme, même si celle si s'avérait être une mégère très irritable dans ses mauvais jours.

Saisissant son courage, la jeune fille précipita le pas pour rattraper l'homme et le devancer. Ainsi ayant pris de l'avance, elle lui barra la route de son frêle corps. Du moins frêle pour un homme, pas pour une femme. Elle le dévisagea sans ménagement, cherchant une émotion perdue sur ce visage inerte, tandis que sur le sien devait se lire toute la confusion qui la traversait. Peut-être frôlant l'impolitesse dans cette contemplation, elle parla de façon directe et rapide.


- Vous me proposez comme ça de vous aider alors que vous ne me connaissez même pas! Vous n'avez aucune idée de qui je suis ou de qui j'ai été et si je sais manier une arme. Je ne sais pas non plus qui vous êtes, et la moindre des choses serait que je le sache, non? Pardonnez-moi si mon comportement vous indigne, mettez cela sur le compte de ma fougueuse jeunesse et de ma race belliqueuse si cela peut vous donner une image moins négative de ma personne. Je ne vous suivrai pas ainsi, je suis trop méfiant pour cela. Après tout, il y a deux minutes, vous étiez prêt à m'emprisonner, je me trompe? Il me faut du temps pour songer à... à tout ça.

Elle avait du mal à parler longtemps tout en masquant l'aiguë de sa voix, alors elle se tut. Les dieux l'avaient certes créée bavarde, sa fausse identité limitait affreusement son temps de parole et monopolisait sa concentration. Le moindre faux pas engendrerait des soupçons difficilement effaçables.
Le silence s'épaississait affreusement. La guerrière attendit de mauvaise grâce, le corps secoué de tics nerveux et surexcités. Elle n'avait plus guère envie de traîner dans ces rues sinistres et malodorantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Ven 22 Mai 2009 - 14:59

Il avait repris son chemin vers la ruelle...A force de rester à parler il avait laissé le novice seul avec cet personne qui semblait avoir agressé le jeune homme.
Mais sa marche fut encore une fois stoppée par le jeune homme qui s'interposa. Sa voix était fébrile, nerveuse. Et surtout....Trop de questions à son goût.

"Ne te méprend pas. J'ai besoin de toi pour cet homme seulement."

Il n'avait pas besoin de coéquipier... Encore moins besoin de l'aide de quelqu'un. S'il travaillait en groupe c'était uniquement ar ordre des supérieurs.

Il contourna le jeune homme et repris son chemin. Il put arriver au bout de la ruelle sans problème gênant. Après une rapide analyse, il perçut le novice, et deux autres hommes.
La main sur son arme, prêt à s'en servir, il avait fais sentir sa présence au bout de la ruelle...On ne saurait dire comment. Mais on savait qu'il était là, à observer la scène et prêt à régler cette affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Dim 24 Mai 2009 - 22:18

Désespérant. Frustrant. Thalie ne parvenait qu'à trouver des adjecfis péjoratifs sur le mental de ce sombre individu. En fait, elle ne comprenait pas. Pourquoi voulait-il absolument qu'elle le suive? Et pourquoi le suivait-elle? Probablement que parce que la peur de finir dans une cellule était plus forte que son esprit de contradiction. De nouveau, grincheuse, fulminante, jurant comme un homme, elle se retourna et suivit le sang-pur. Peut-être voulait-il d'elle comme preuve, ou alors pour qu'elle puisse reconnaitre son agresseur s'il ne l'avait pas vu. En tout cas, ce n'est pas pour l'arrêter qu'il aurait besoin du frêle guerrier qu'elle jouait de façon obsessionnelle: il était sérieusement armé, elle non, et de lui émanait l'aura de confiance que ne porte que les hommes d'expérience. Il ne fait aucun doute que le déchet humain qui l'avait attaquée ne résisterait pas longtemps.

Le déchet en question apparut bientôt, à la grande surprise de Thalie. Il se trouvait près du sang-mêlé, le sauveur de la jeune fille, qu'elle reconnut aussitôt. Ils avaient l'air en plein conflit.
L'homme devant Thalie semblait prêt à attaquer, la main posée sur le fourreau de son arme. Et pourtant, il n'avait pas l'air d'être sur le point de bondir, nerfs tendus, plutôt calme et posé, contrairement à elle. Lorsque le premier coup de poing fusa sur le semi-elfe, elle lâcha les brides de sa colère et courut jusqu'aux deux individus. Son épaule heurta l'abdomen de son ennemi. La violence que lui avait procuré la vitesse lui permit de faire basculer le corps lourd du gus. L'agresseur à terre ne resta pas longtemps sonné. La surprise laissa place à la fureur, et se redressant il utilisa sa force brute pour assener un coup à la mâchoire de la jeune fille, qui céda dans un craquement sinistre. La douleur de diffusa dans tout son visage.

Elle tenta de se relever, du sang coulant de sa bouche. Son regard remplis de haine rencontra celui de son agresseur, qui la surplombait, l'air fier et hautain, mais le crâne ensanglanté par sa faute.
Il était prêt à l'écraser, et elle à l'éviter dans la mesure du possible, mais derrière le colosse la lueur incisive d'une lame se refléta aux rayons mourants du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 27 Mai 2009 - 15:37

Il s'approchait petit à petit des deux personnes...Il apercevait la silhouette du novice au fond. Mais alors que la distance se réduisait, un forme indistincte le dépassa. Un éclair bondissant qui percuta le tas de graisse.
La forme une fois à terre, Darl reconnut le jeune homme qui l'accompagnait. Darl ne fit rien, ne dit rien. C'était un acte compréhensible et digne d'une bonne personne que de protéger ceux qui sont menacé. Bien que lui même ne se serait pas directement jeté...

Lorsqu'il vit le plus gros du groupe se jeter à corps perdu sur le jeune homme, Darl dégaina son katana dans un frottement de la lame contre son fourreau. Lame baissée, il approcha du troubleur pour lui poser délicatement sa lame contre sa gorge.

"Un geste de plus et tu finira au royaume des morts."

Cela avait du avoir l'effet d'une douche froide pour l'homme gras qui se releva, tous essoufflé et avec des petits yeux horrifié. Il fixait sans arrêt la lame, se demandant si elle lui tomberait dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mer 27 Mai 2009 - 20:27

Lorsque le spadassin s'était interposé entre le colosse et Thalie, une réplique menaçante et réfrigérante aux lèvres, l'homme s'était arrêté net. Son corps comme figé après un regard donné à la Gorgone, ne laissait apparaître que des gouttes épaisses de sueur qui dessinaient des sillons dans la crasse qui maculait sa peau. Ainsi immobilisé, les yeux exorbités, le visage crispée dans une expression d'horreur pure, il était encore plus laid qu'à son habitude. L'odeur lourde de sa transpiration, mêlée à des relents d'alcool et de tabac, flottaient dans l'air.

Après quelques interminables minutes d'immobilité, ce barbare fléchit lentement les jambes pour se mettre à genoux. Sa vitesse exécrable témoignait de sa peur que la lame ne transperce la mince couverture de chair qui la séparait de ses veines. Un peu absorbée par les os brisés de sa mâchoire, Thalie ne remarqua qu'avec un retard que le pantalon de l'homme se mouillait, et elle recula pour ne pas être souillée. Décidément, il serait ridicule jusqu'au bout. La guerrière était convaincue que, plutôt que de subir une telle honte, elle se serait enfoncée elle-même la lame en travers de la gorge pour ne pas avoir à se souvenir tout le long de son existence de ce jour.

Une idée folle traversa l'esprit de la jeune fille. Soudain, elle fut prise du désir de précipiter le cou de cette ordure contre le katana. L'envie déferla en elle comme une vague d'acide, puis s'estompa aussi rapidement et brusquement qu'elle ne l'avait envahie. Bien que n'étant qu'un déchet de la race humaine, cet homme ne méritait pas un tel courroux. Il ne l'avait pas tuée et, à sa connaissance, n'avait tué personne. La mort restait donc une punition trop dure. L'humiliation convenait mieux.
Le lâche finit par dire:


- Je me rends.

Il implora ensuite la pitié en versant de grosses larmes qui se mêlèrent à sa sueur et s'y confondirent. Thalie aurait voulu lui cracher dessus tout son répertoire d'injures, qui était par ailleurs très long, mais elle ne pouvait plus parler. Elle se contenta de cracher du sang au pied de l'homme, action qui lui coûta une sérieuse douleur. Parvenant à attirer son regard, elle lui adressa un ultime signe grossier. Le reste ne dépendait plus d'elle. Main contre la joue, elle s'éclipsa dans une ruelle, espérant emprunter la direction d'un soigneur. Ses jambes la soutirent les cent premiers pas, puis sa vue se brouilla et, sans qu'elle n'ait vraiment le temps d'agir, sa conscience l'abandonna, ne laissant qu'un corps inerte s'écraser contre le sol.

Il semblerait que cette nuit Neolias voit un nouveau corps dans ses rues désertées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Mar 9 Juin 2009 - 16:14

Alors qu'il s'occupait de maintenir le troubleur à sa place, le jeune homme cracha du sang...Darl y faisait plus attention qu'à la pitié du gros tas qui paraissait encore plus ridicule qu'à l'ordinaire.

A sa surprise , qu'il ne laissa pas paraître comme à son habitude, le jeune homme s'enfuit en titubant un peu...Il lança le novice à sa poursuite. Il faudra toutes les preuves pour mettre le tas de graisse en prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Animalière
Animalière
avatar

Nombre de messages : 13
Classe : Guerrier
Alignement : Chaotique bon
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Jeu 11 Juin 2009 - 15:29

*Les gens sont d'un collant...*

Des mains épaisses d'hommes s'étaient écrasées contre ses joues pour la réveiller. Les baffes, en général, ne faisaient que peu d'effets aux joues tannées de la travestie. Sauf qu'il est bon de rappeler que sa mâchoire était striée de fractures. La douleur fut si vive et si intense que la jeune fille ne put se retenir un cri, en oubliant d'y mettre une voix grave. L'homme qui venait de la frapper ne sembla pas remarquer, ce qui la rassura. Il était trop fier d'être parvenu à la sortir de son état d'évanouissement. Thalie le fusilla du regard, du sang coulant de ses lèvres éclatées. Elle ne le reconnut pas tout de suite, mais ce crâne rasé à ras lui rappela assez vite les mauvais souvenirs de sa journée. Poussant un râle mécontent, elle résista lorsqu'il tenta de la lever et de la tirer. Pourquoi lui et son acolyte antipathique avaient encore besoin d'elle? Une bande d'égocentriques ne pensant qu'à l'accomplissement de leur mission, se souciant peu de son état physique qui se dégradait, de sa vie sociale qui partait en miette. Cela faisait des heures qu'elle était censée rentrer, son hôte allait s'inquiéter, ou pire, la jugeant incompétente elle la virerait de son logis. Thalie n'aurait plus qu'à errer, où dormir à même son animalerie, avec comme compagnie les animaux, bruyants et puants. Une perspective horripilante.

Refusant toute collaboration, jugeant en avoir déjà trop fait, Thalie alla chercher de la force dans ses muscles engourdis. Elle fit semblant d'obéir au novice en se levant, puis simula de se courber pour vomir. L'homme se retourna vers elle et lui lâcha le bras pour qu'elle puisse vider son estomac à souhait, tout en gardant un oeil sur elle. La jeune fille lui assena un coup de coude dans l'entrejambe et, la tête lourde et le sang battant aux tempes comme sur des tambours, elle décampa en boitant, s'agrippant aux pierres crasseuses des murs de Neolias pour avancer plus vite. Plutôt que de choisir des ruelles désertes, étroites et sombres où les deux hommes la retrouveraient facilement, elle emprunta les artères de la ville, noire de monde. Les gens, trop occupés à faire leurs achats, à comparer leurs tissus et leurs épices, à écouter les bardes et les escrocs, ne remarquèrent même pas la fine silhouette se faufiler entre eux, boitillante, titubante, haletante et dégoulinant de sang. Plusieurs fois, son regard s'enfuit derrière elle. Sa crainte d'être suivie s'estompa peu à peu: derrière, la foule faisait barrage, le brouhaha masquait ses gémissements, les odeurs entêtantes des étalages couvraient celle de l'hémoglobine qui s'échappait en partie de sa bouche et de son nez.

Chacun de ses pas faisait trembler sa vue et la rendait plus terne. Le soleil semblait s'effacer, une nuit précoce envahissait son champs de vision seul. Bientôt plongée dans l'obscurité, Thalie marcha à l'instinct, ou serait-il plus juste de dire qu'elle se traîna contre le mur jusqu'à sentir sous ses mains la surface rassurante et familière du bois qui, après tant de pierres rugueuses et froides, lui paraissait douce et chaude. La porte comprenait un ornement en forme de tête de lion grossière en un acier bon marché, qui cependant dans les premières habitations du Quartier Nord de Neolias paraissaient comme une marque de richesse. Pire, de noblesse. Là habitait l'hôte de Thalie.

Il n'y eut d'abord pas de réponse. La guerrière plaqua son front contre la porte, sentant sa conscience la quitter une seconde fois. Elle pria les dieux de lui épargner une nouvelle rencontre avec le prétendu justicier de tout à l'heure et de son larbin. Elle pria surtout pour avoir une occasion de quitter cette ville maudite, seule, ou accompagnée.

La porte s'ouvrit enfin, laissant apparaître à la porte une femme âgée de la soixantaine, les cheveux autrefois blonds devenus d'un gris terne et sans charme, la peau pareille à des feuilles d'automne, brune et craquelée, les habits, trop larges et trop usés, d'un fade sans limite. Mais une femme aux yeux noirs et durs, peut-être plus durs que ceux pourtant incisifs de Thalie. Une femme à la voix aussi forte que son corps n'a été rabougri par le temps, avec une personnalité aussi solide qu'une branche d'acier.
Les yeux écarquillés, elle s'écria:


- Lucas! Mais que diable t'a-t-on fait? Entre, mon garçon. Tout ce sang...

"Lucas", puisque ainsi se nommait son identité masculine, jeta un ultime coup d'oeil vers la foule. Nul trace de ses poursuivants. La porte se referma derrière lui.

[HRP]Je propose qu'on s'arrête là, sauf si tu as une super idée, mais j'ai l'impression que ton inspiration s'épuise au fur et à mesure de tes posts (je ne suis sûrement pas assez inspirante xD), peut-être donc vaut-il mieux que j'aille ailleurs ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Garde d'Honneur
Garde d'Honneur


Nombre de messages : 1135
Age : 26
Classe : Spadassin
Alignement : neutre-neutre
Xp - niveau : Nveaux 5, 12 763xp
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   Jeu 11 Juin 2009 - 17:38

[hrp] Si tu veux Razz
C'est juste que le temps entre les réponses était long...Et mon temps disponible court xD
Donc Rp fini cheers [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans la foule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans la foule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» Event RP's en folie #5 – Perdu dans les bois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Neolias :: Neolias - Le Centre :: La place du marché-
Sauter vers: