AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...

Aller en bas 
AuteurMessage
Bran
Troubadour
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 76
Classe : Roublard
Alignement : Chaotique neutre
Xp - niveau : 1175 Xps/ lvl2!
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Mer 13 Aoû 2008 - 19:39

Pourquoi une innocente leçon peut elle soudainement changer le cours jusque là tracé de mon histoire? Un banal accident, comme beaucoup en sont victimes dans ces monts aux sommets brumeux et glacés...
Il n'était pas rare de voir un elfe partir comme chaque jour dans les cols à la recherche de gibier de montagne, et de ne pas le voir revenir, car une chute pouvait toujours survenir à l'improviste. Un sentier que vous empruntiez depuis dix ans et qui semble à l'épreuve de la Dent du Temps, et qui soudain s'ouvre sous vos pas et provoque votre chute dans des abîmes aussi insondables que ténébreux... Mortels.

C'est ce qui arriva cette nuit là.

Assis sur un des plus hauts sommets, mon maitre m'enseignait les contes triples sur la naissance du ciel infini, des astres majeur et des étoiles innombrables... Les noms, par dessus tout, devait entrer dans la caboche parfois imprévisible de Bran, ce que j'étais, car connaitre un nom, c'est posséder le plus grand pouvoir qui existe sur cette terre, bien plus encore que de tuer cents guerriers d'un geste, plus encore que d'assurer la prospérité d'une nation, plus encore que de gouverner un empire: Le pouvoir de dénommination, qui assurait une certaine assise sur l'objet ou la créature ainsi nommée...

Et l'Homme chantant, confiant dans la montagne qui l'avait vu naitre, s'était avancé sur une arche centenaire qu'il avait lui même emprunté au cours de son initiation...L'elfe vieillissant avait il fait preuve de négligence? Pensait il son élève suffisamment doué que pur en finir avec cette vie interminable ? Nul ne le saura sans doutes jamais.

Toujours est il que la montagne le rappela dans les profondeurs de ces entrailles.

J'étais éperdu, ivre de douleur et de chagrin, et je courus lestement dans la résidence d'hiver de mon clan, pour apprendre la nouvelle à tout elfe qui voudrait l'entendre: L'homme chantant était mort.
Selon la tradition, j'aurais dû le remplacer séance tenante, lui offrir les chants funèbres qui doivent accompagner la défunte mémoire du clan, et entretenir le Souvenir de la tribu.

J'étais jeune, trop jeune et trop imprévisible aux yeux de certains.Une mémoire vivante doit tout connaitre de la tribu qu'il sert, les runes d'écritures nous étant inconnues...la mienne était trop lacunaire, pour mon plus grand malheur.


Mon bannissement allait me conduire loin de ces montagnes millénaires...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Ven 15 Aoû 2008 - 11:59

Très beau Rp : +40Xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Troubadour
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 76
Classe : Roublard
Alignement : Chaotique neutre
Xp - niveau : 1175 Xps/ lvl2!
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Lun 1 Sep 2008 - 20:04

J'avais faim. J'avais froid. J'avais mal aussi bien au corps qu'à l'esprit, car la lutte avec ma conscience qui me hurlait sans cesse de revenir sur mes pas et de guider le peuple de mes pères me labourait l'âme telles les serres du corbeau lacèrent la chair de la buse malheureuse...

J'avais certes le corps et l'esprit endolori par la descente des montagnes, mais je n'avais pas peur...Je n'avais plus peur de rien. Ni de la honte, ni de la souffrance, et encore moins de la mort libératrice... Qu'il eut été facile de se jeter dans ses bras délicieusement glacés, de se laisser aller à son étreinte ténébreusement séduisante, et s'abandonner en un long sommeil d'où j'oublierai de me réveiller...

Ma progression au flanc de la Montagne qui m'avait vu voir le jour, moi et mes pères, avançait au rythme irrégulier de mes chutes, et de ma volonté déclinante...Je mangeais peu, buvait tout autant, et gardait le regard braqué vers un point imaginaire.

Du moins, c'est que mon peuple croyait.

En effet, pour nous, elfes des hauts Monts brumeux, au pied des Montagnes mères, il n'y a rien. Juste le vide, et encore...

Dans la lumière déclinante d'un crépuscule sans beauté, je glissai pour la centième fois de ce jour là, je m'arrêtait sur une étendue froide, mais parfaitement plate...

La Plaine s'étendait devant moi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Mar 2 Sep 2008 - 13:23

Xp +30
Rq : ce n'est pas la peine d'envoyer un rapport après chaque message si tu as l'intention de continuer Wink Je peut aussi donner tout l'xp à la fin, c'est plus simple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
Troubadour
Troubadour
avatar

Nombre de messages : 76
Classe : Roublard
Alignement : Chaotique neutre
Xp - niveau : 1175 Xps/ lvl2!
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Mer 3 Sep 2008 - 18:59

La Plaine. Cette étendue sauvage encore inconnue de son peuple. Cette contrée où seuls les dieux s'aventuraient, car suffisamment courageux que pour en défier les dangers légendaires...

Et dire que moi , l'elfe désormais sans racines, je parcourais la toundra gelée, où chaque étang aux eaux noires était le jumeau du précédent, où glace et neige s'accumulaient depuis les dieux savaient quand...

J'avançais lentement, je chutais bien des fois face contre terre, sourd aux grondements colériques de mon estomac creux ainsi qu'à tout besoin naturel et vitaux. La Mort me guettais encore, mais je me raccrochais à la dernière certitude qui me restait: mon nom.
Un point d'ancrage sûr, indestructible, tant qu'on s'en souvient...
Car à voir la Mort s'avancer pas à pas, la coque de la mémoire s'éventre, et les souvenirs, tels des rats, abandonnent le navire en perdition.
D'où l'interêt absolu de garder la barre intacte.Quitte à oublier tout le pouvoir de dénomination, autant garder à l'esprit le pouvoir appliqué sur soi même.

Bran. Bran. Bran. Bran. Une litanie sans fin dans une Plaine infinie...

Mon regard, fixé sur la neige que j' écrasais de mes bottes usées, était vide de toute expression, comme mon visage au front barré, et aux lèvres serrées...

Des jours, des nuits, des semaines, des mois peut être? Aucune espèce d'importance désormais.Il me fallait avancer, encore et encore...

Un jour, la blancheur aveuglante de la neige se macula de brun.

De la Terre...

J'en pris sur mon doigt rachitique et blême et le porta à ma bouche. le goût de la terre envahit mon palais, accompagné d'un souvenir. Un souvenir fugace, que je ne devais pas relâcher, un souvenir qui allait me tirer de son errance qui durait depuis ,me semblait il, cent années.

Et pour la première fois depuis longtemps, je relevai les yeux vers l'horizon.
Parfaitement plat. J' allais me relever et poursuivre ce voyage insensé vers on ne sait où, quand un point sombre au lointain attira mon attention.

Je me remis en marche, épuisé mais avec une résolution nouvelle au cœur et à l'âme, car le point grandissait, et prenait forme peu à peu.

Une tour? Une forteresse? Une montagne? Je n'en savais encore rien...

Je marchais toute la journée durant, quand le souvenir refit tout doucement surface, à la limite de ma conscience meurtrie:

Néolias.La ville de la Plaine. L'endroit béni des dieux...



[rp terminé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urzak
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 4461
Age : 27
Classe : Dompteur
Alignement : Chaotique Bon
Xp - niveau : Lvl 8 33 670 Pex / 50.000 Ecus
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   Mer 24 Sep 2008 - 16:19

+50Xp (dsl pour le retard Razz)

Juste pour info, tu n'est pas obligé de réclamer l'Xp après chaque message Gaga

Edit : En fait, Haaz l'avait déja dis : Je me la ferme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi un elfe montagnard descendit dans la Plaine...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» le poid de legolas
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» L'art du graffiti
» Résumé progressif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Les Alentours :: Les Monts Brumeux-
Sauter vers: