AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au clair de lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Tyrea
Serviteur de Guismort
Serviteur de Guismort
avatar

Nombre de messages : 247
Classe : Paladin vampire
Alignement : loyal/mauvais
Xp - niveau : niv3/ 3775xp
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Au clair de lune   Jeu 21 Fév 2008 - 16:37

Tyrea avat donc tout renié, aussi bien sa foi que son patrillotisme. Et tout cela, pour une raison qu'il niait lui même, sa faiblesse. Il avait la folie de croire que la succube l'aimerai si il se battait pour elle; et, même si l'envoutement l'avait poussé fortement dans ce sens, il n'avait aucune excuse pour une telle trahison. Malhereusement, il était trop tard pour faire marche arrière et bientôt, il ne serait qu'une marionnette, controlé par un nécromancien aussi fou que mégalomane. Curieusement, la mort ne vint le prendre dans la dimension cauchemardesque où il s'était retrouvé et il ne fut rongé qu'à son retour sur Garkam. A peine le nouveau portail passé, il s'éffondra, la plante dévora ses organes internes à une vitesse effryante, rongeant son corps et torturant son esprit dans une longue et douloureuse agonie. Lorsqu'il lacha son dernier souffle, Tyrea était complétement abruti, son cerveau, conssumé par le végétal, son corps commençait à implosé de l'intérieur et il put voir des racine s'extirpé lentement de ses veines alors qu'il était borgne, surement à cause de son hôte qui lui dévora un ner optique.
C'est à cette instant précis qu'il allait mourir.Jamais plus, il ne pourrait contemplé le soleil qui éclaire certaines journée, ce pays ensevelit sous la neige et par la froidure de l'hivert. Jamais plus, il ne pourra avoir de relations normal avec les vivant. Jamais plus, il ne la revera. Alors le jour devint nuit, la vie devint mort et le guerrier que tous connurent, périt sous un soleil éclipser par le feuillage épais des arbres qui l'entouraient.

Le temps passa.

Son voyage n'était finallement pas terminé et il sentit la vie revenir en lui, il réouvrit les yeux, voyant parfaitement, il passa sa main sur son visage pour remarqué qu'il était resté strictement identique. Il leva les yeux vers le ciel et fut aveuglé un éclat chaud et luisant. Son armure sembla elle aussi moins lourde tandis qu'il trouvait sa cape pesante. Il se releva, abité d'une nouvelle faim tandis qu'il sentait sa mentalité changé, devenu plus sombre, engloutit par les ténèbres.

Ah, enfin tu te réveille, il était temps

Deux jours, il t'as battut Nash

Faïstos!

Haha, par ici la monaie.

Des voies! Tyrea fit volte face rapidement pour se retrouver face à deux des vampires qu'il avait jadis combattut dans le donjon. En sortant son arme, il s'aperçut que son armure était devenu d'ébène et sa peau, grise comme la cendre. Le choc psychique fut violent et il lâche son arme qui vint se planter à même le sol.. Il recula, tendant le bras en leur disant de ne pas s'approcher de lui. Il voulait être seul, loin de ctte folie. Il sauta en arrière, fesant u bond prodigieux qui l'envoya vers la cîme des arbres. Stupéfiait, il tourna la tête pour voir sous sa cape noire, des ailes d'une membrane noire avaient fait leur apparition. Il put aussi constaté avec effroi que la lumière qui l'aveuglait n'était pas le soleil, mais la lune.Alors que Tyrea s'éloignait à grand pas, il entendit une sombre voie dans sa tête. « revient » . Ne pouvant résisté à son appel, il rétracta sa volonté pour rejoindre la sombre assemblée.

Eh bien, c'est bien meiux ainsi, ne trouvez-vous pas? Bien, vous êtes devnus un beau spécimen de nosferaptu. Toutefois, j'aurai bien laisser la tâche explicative à mes deux suivants mais il semblerai que vous préfériez faire une petite ballade dans la campage. Très chère, vous êtes à mon service à compter de ce jour, vous ne pourrez ni m'ataquer, ni me désobéir. De plus, je dois vous informer que vous ne pouvez aller loin sans moi, à peine une dizaine de kilomètre. Votre nouveau devoir est de me protéger, qu'importe le moyen, même votre sacrifice. Sur ce je retourne à mes occupations. Ous deux, formez le, je veux qu'il soit près dans une heure!

Bien maître.

Dirent-ils solennellemnt en s'inclinant. « Guismort! Je sert Guismort!.... qu'ai-je fait... ». Voyant l'expression de dégoût de Tyrea, Nash et Clay se dirigèrent vers lui pour le réconforter.

Allons, ne t'en ais pas, ce n'ets pas si terrible tu verra

Psst, ne lui parle pas de la mission où l'on devait explorer un campement ogre...

Imbécile, il entend aussi bien que nous maintenant!

Euh, oublie ce que j'ai dis.

Bon, tait-toi et laisse moi parler. Vois-tu, la non vie possède énormement de point commun avec la vie et toute la force que tu as gagner est contré par de nouveaux éléments, tel le soleil, tou ça pour garder un certain équilibre naturel. Toutefois, tes sens se sont accrues, ton agilité à été décuplé ainsi que tes perfomances physiques bien que ton bras soit toujours aussi puissant. De plus, tu ferai mieux d'apprendre à te servir de tes ailes. Cependant, tu n'est pas plus immortel que l'est un humain, de plus ta peau ne supportera plus les rayons du soleil et l'argent. Prend garde aussi aux sorts d'essence de la vie, il ne sont que néfaste pour les morts.
Enfin une dernière chose, tu n'est plus humain alors oublie la nourriture que tu connaissait jusqu'à présent, elle t'est toxique. Pour te nourrir, seul le sang et la chair crue épancherons t'as faim.

Le cadeau...

Ah oui, le maître te donne ceci. Cette arme devrait t'être utile dans le futur.

Tyrea la saisit d'une main tremblante, encore so)us le choc de la découverte. Lorsqu'il s'en empara, il leur tourna le dos, pour s'isoler à nouveau. D'un pas came, il vagabonda au milieu des arbres, apercevant dans ce qui devait le noir le plus complet ce que de son vivant, jamais il n'aurait pu apercevoir. Il découvrait une nouvelle flore alors que sa silhouette s'enfonçait petit à petit dans le noir. A sa droite, il put apercevoir de petits félin en train de chasser tandis qu'au dessu de lui, d'innombrables insectes se livrait une guerre féroce pour un cardavre d'oiseau.

Le temps passa.

Ayant eut le temps de se recentrer sur lui même, il se sentit près à essayer ses ailes. Poussant fortement sur ses jambes, il traversa l'épais feuillage qui le s éparait des cieux tendis que les ryons lunaire et le vent glacial carressait sa peau. Fesant plusieurs allé et retrour au dessus de la forêt, s'amusant comme un enfant recevant un nouveau jouet, il découvrit vite que sa durée de vol était moins importante qu'il ne l'imaginait.
De retour au sol, il se retrouva face à face avec les deux vampires. Ils s'approchèrent rapidment de lui, une expression agressif au visage. Il se jetèrent sur lui et avant que Tyrea ne put réagir, ils posèrent chacun un bras sur l'une de ses épaule en demandant.

Alors comment tu l'as trouve la patronne de Guismort? C'est un joli morceau pas vrai..

...


Hahahahaha, arrête, tu le fais rougir alors qu'il n'as presque plus de sang dans les veines.

C'est bon, si on a plus le droit de s'amuser un peu.

Outré, Tyrea se défit sans difficulté de ses assaillant et tenta de s'envoler quand son ventre émis un gargouillement gargantuesque.
Il plongea la main dans son sac mais ses provisions avaient visiblement disparut et il en ressortit un morceau de chair putrifié dans lequel il croqua avec dégoût, abandonnant le dernier liens qui le reliait à son passé.


[ Le cadeau c'est l'arme du donjon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrea
Serviteur de Guismort
Serviteur de Guismort
avatar

Nombre de messages : 247
Classe : Paladin vampire
Alignement : loyal/mauvais
Xp - niveau : niv3/ 3775xp
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Jeu 21 Fév 2008 - 21:41

La chair putrifié laissa un goût subtile mais néanmois infecte. Il avala goulument, méprisant la matière organique qu'il ingurgitait. Quand il eut finit, il reçut un masque qui ne camouflait que la partie inférieur de son visage. Clay lui expliqua que lorsqu'il ne mangeais où ne buvaiss, il devait revétir cette habis fais d'os. Cela dissimulait une grande parti de son visage, le rendant la plupart du temps méconnaissable et préservait ainsi son identité. De plus, c'était l'une des marques que Guismort leur imposait. Elle représentait aussi bien un symbole qu'une vision de cauchemard, et lorsque des êtres l'apercevait, ils savaient que leur fin était proche.
Tyrea passa quelques heures à faire connaissance avec ses nouveau alliés.


Le premier se prénomait Nash, autrefois un elfe, il avait périt alors que sa curiosité l'entraina dans les brumes. De stature humaine, il portait tout comme Tyrea une armure noires aux couleur de leur seigneur mais lui dissimulait son visage par une large capuche à tra ers laquel seul deux points rouge luisaient. A ses dire, il s'agissait d'un ancien haut gradé, il se revoit encore la nuit dans son armure finnement ouvragé, parcourant d'antiques champs de batailles. Mais la mort l'avait rendu amer envers toute forme de vie qu'il aimait à présent torturer tandis que sa morale n'était plus que souvenir.


Clay, bien moins bavard mais tout aussi macabre avait le visage recouvert de bandelette alors qu'une plaque de métal arborant un symbole inconnue scintillait sous la lumière du soir. Autrefois voyageur, cet humain avait parcourut de grandes distances et certains de ces lieux ont survécut à la mort, dans sa mémoire. Bien évidemment, il ne sait plus coment y retourner et de toute manière, Guismort n'allait pas parcourir le monde, il était bien trop obnubilé par Néolias et ceux qui avaient détruit ses machinations dès ses débuts. Tout aussi sadique que Nash, Clay avait cependant des limites plus définies envers ses actions.

Et Tyrea? Que restait-il de lui? Sa mémoire n'avait garder que peu de souvenir, preuve que sa vie n'était pas aussi interressante qu'il le pensait. Toutefois, une femme sans visage lui murmurait de doux mot à l'oreille pour être aussitôt remplacé par la succube qui l'avait envoûté. Il ne se souvenait même plus de la bataille qui eut lieu à Néolias il y a de cela un mois. Il se rappelait juste qu'à un moment de sa vie, dans une lumière protectrice, il dut combattre les morts, une fois de plus. Il poussa un faible ricanement quand il comprit qu'il était devenue ce qu'il chassait autrefois.
Cependant, douloureux était le passé pour l'ex-soldat, défenseur de Néolias. Il décida sous cette lune devenue bleu, qu'à compté de cet instant, il brisait à jamais les liens avec le passé. Son premier act fut de déposer sa lance et sa hache, arborant d'immenses vouges qui ornaient son dos.
Il revint ensuite au près de Guismort qui eut l'air ravi que son suivant porte fièrement une de ses emblême. Tyrea questionna son maître, tentant aussi bien que mal de ne pas le froisser. Il souhaitait revoir la succube. A ses mots, Le vieille homme fixa Tyrea, ne comprenant comment un vampire pouvait ressentir à se qui ressemblait à de l'amour.

Lève toi. Ecoute moi bien, oublie là. Pour le moment nous avons d'autres choses à faire. De plus qu'imagines-tu? Qu'un vampire nouvellement formé à une chance de la revoir, ne serait-ce que l'apercevoir au loin? Vous êtes bien naïf, jeune suivant. Sachez que vous n'êtes pas assez forts pour la servir, et je ne compte pas vous laissez ma place. Soyez patient. Peut être que si vous survivez assez longtemps, vous l'appercevré, mais j'en doute fort. Pour l'instant, laissez moi, j'ai besoin de réfléchir, allez plutôt me trouver de quoi manger, je commence à avoir faim.

L'espoir de Tyrea fut soufflé par Guismort mais contraint par l'enchantement, s'inclina poliment, allant exécuter la tâche qui lui avait été confié. Lorsqu'il retrouva Clay et Nash qui se moquèrent de lui pour cette folie, l'accompagnèrent dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrea
Serviteur de Guismort
Serviteur de Guismort
avatar

Nombre de messages : 247
Classe : Paladin vampire
Alignement : loyal/mauvais
Xp - niveau : niv3/ 3775xp
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Sam 23 Fév 2008 - 16:30

Dans la noirceur de la nuit, des battements d'ailes pouvaient se faire entendre à plusieurs mètres. Leurs ailes de cuire fendaient violement le ciel, leur yeux rouges, emplis de haine, ballayaient le sol à la recherche d'une proie. Et telle des spectres silencieux, ils tueraient la première créature qu'ils croiseraient. Soudain, une lumière vivance éclaira une parcelle de forêt, tel un phare. Alors les vampires rejoignirent les branches, sautant de larges distances en un éclair tandis que le silence empreignait le bois. Ils s'approchèrent en utilisant les ténèbres comme couvert. Six feintes rouges luisaient, ne laissant que de fin trait violacé après leur passage. Leur cibles ne semblaient que peu dangereuses: des nains. Le guet, tenait un tromblon ouvragé dans sa main droite, et une bouteille d'alcool dans sa main gauche. Son nez rouge indiquait qu'il n'était pas à son premier verre. Près du feu, son oeil vif observait les flammes avec fascination, cet égarement étant parfois troublé d'un regard circulaire. Sur le sol froid et boueux, deux autres personne de petite taille dormait, et bien que les épaisses les fesait ressemblé aussi bien à des nains qu'à des gnome, Tyrea et les siens préférèrent se méfier. Elaborant un plan simple mais efficace, il se dispersèrent tout autour du convoi avec une vitesse propre aux vampires. Leur maître avait demander de quoi manger, et de la nourriture il aurait. Ceux qui étaient encore vivant, les vampires les consommeraient jalousement les vivants tandis que le contenu de leur sac irait entre les mains de Guismorts.
En un éclair, tout se déclencha.

Dabord, une branche craqua légèrement. Le nain se releva, pointant son arme vers un cible imaginaire. Il entendit un bruit derrière lui. Il fit volte face, tirant là où l'ennemi était apparut. La balle s'enfonça dans la chair grisatre de Tyrea, lui amochant le mollet. Enragé, le vampire n'eut besoin d'aucune arme. Ses crocs s'enfoncèrent dans le cou du nain, lui arrachant la carotide dans un flot de sang qui recouvra la moitier de son visage. Tyrea put apprécié un sang contenant une forte dose d'alcool, et il adora ça. Sentir ce fluide couller dans sa gorge créait une sorte d'extase spirituel, un des plaisir que seul les vampires pouvaient entrevoir. Quand il y repensait, ce n'était pas le seul changement qu'il avait subit, ses émotions étaient décuplées, son rythme cardiaque, accéléré malgré sa mort, ses sens s'étaient accrues.

Le coup de feu avait alerté les survivants qui se réveillèrent en sursaut. Il eurent juste le temps de se lever avant que des lames ne viennent les transpercer de part en partavant que leur vie ne soit drainé. Alors que Tyrea savourait son repas, sa vision aperçut une solhouette se figer, les regarder, puis courir à toutes jambes. Une partie de cache cache, cela l'amusa. Autrefois, il se serait horrifier de profiter autant du malheur d'autrui, mais se qui restait d'humanité, il l'avait perdu.

Remettant son masque, il continua sa chasse. Sa proie fuyait, sa démarche saccadé l'informait directement sur sa nature: un humain, ou plutôt une humaie. Alors qu'elle courait dans le dédale arboricole, un doux hurlement vint la pétrifié. Elle reprit sa course éffrainé, tournant, ici et là, tentant d'échapper à son prédateur. Lorsque, tout à coup, elle heurta un tronc, enfin, pas tout à fait. Dans l'obscurité angloutissant, elle ne distagua pas l'objet qu'elle heurta. Alors que sa vue embrumé ne distinguait q'un mur noir, il s'agissait de l'imposant silhouette de Tyrea. Plongeant ses yeux bestiales dans ceux de sa victime, elle sentit sa volonté se résorbé, acceptant une mort imminente et douloureuse. Une larme coula le long de sa joue pendant que de légers sanglot émanait de sa bouche. Tyrea retira son masque, laissant un visage aux traits fins, modelé comme une statue de marbre, l'iris ses yeux rouges rendait son regard difficelement soutenable. Envoûté, ses yeux se fermèrent tandis qu'elle levait la tête vers le ciel étoilé. Ses lèvres entrouverte aurais put faire croire qu'elle attendait un baiser mais seul les corcs du vampire se posèrent sur sa gorge.
Mais alors qu'il allait se rassasier de sang, ses compère apparurent, sortant de la nuit comme un diable de sa boïte. Une longue discution commença et eut pour centre la manière de metre fin à la vie de la jeune femme.

Oh,mais regarder ce que le bleu à trouver, n'est-ce pas alléchant?

Tout à fait daccord, il serait idiot de la tuer maintenant, on devrait s'amuser un peu avec elle, vous ne pensez pas?

Toujours aussi vicieux... il y a des jours, tu me dégoûte...

Allez, arrête de jouer les elfes et vient plutôt jouer.

Tu ferais mieux de la laisser au bleu, c'est sa prise tout de même

Rien à foutre! Allez, viens par là ma jolie.

Alors que la main de Nash commençait à arracher violement l'humble robe, il sentit une forte poigne lui lacerr la main.

Qui t'as permit de toucher à MON repas?!

Oh, mais le petit bleu veut se révolter contre ses ainé. Ce n'est pas très sage de ta part. Lache moi et je ferai comme si rien ne s'était passé.

Peuh! Garde donc ton arrogance!

La main vint refermer sont emprise sur le bras de Nash, commençant à lui tordre le poigné et lui faire mettre un genou à terre avant d'être relaché.

Tu... tu n'aurais jamais su faire ça!

Et voilà, c'est repartit....

Dans un élan de rage, Nash sortit un sabre recouvert d'une fine péllicule d'argent. Tyrea dégaina donc Lucius, pointant sa lame vers son ennemi. Il s'élancèrent à une vitesse surhmaine l'un vers l'autre. Le choc, inévitable, allait les départager en ce lieu, à la pointe de l'épée.
Soudain, une voie retentit, celle de leur maître. Guismort sortit des ombres, admirant la pose plus que cocasse de la situation. La lame de Tyrea se situait sous la gorge de Nash tandis que la sienne était pointé droit vers le coeur de Tyrea.

Allons, alons. Dois-je vous rappeler que nous sommes déjà suffisamment peu? Je vais déjà avoir du mal à reconstituer mon armée aors je vous serai gré d'éviter ce genre de différent. Maintenant, si cela doit être necessaire, je peux vous enfermer jusqu'à ce que j'ai besoin de vous. Alors mes petits, une objection? Bien, maintenant excusez moi.

Tout comme leur maître, Nash s'éclipsa dans les cieux. Cependant, cette lame d'argent intriguait Tyrea? Pourquoi un vampire porte-t-il sur lui une arme qui pourrait lui être mortel. Remettant son repas à plus tard, il interrogea Clay, peut être avait-il des réponses. Ce dernier lui expliqua que Nash était au service de Guismort depuis des décenies déjà et que lors d'un raid, un souvenir traumatisant refit surface.

Ne pouvant exécuter un ordre, il essaya de se suscider mais n'y parvint car il ne savait que trop bien se qui l'attend après qu'il ai expié. Ainsi, toujours mélancolique, il essaye de se débarrasser de sa douleur en fesant souffrir les autres. Malheureusement, plus le temps passe et plus il s'accoutume aux sensations et se livre à des expériences pour le moins extrème. Il doit surement être en train de se maudire et caresser son arme du regard, hésitant.

A la suite de ces paroles, il revint à la jeune femme. Encore en état de choc, elle était resté immobile, assise, le dos poser contre un rodin de bois.Mettant fin à son calvaire, Tyrea planta ses dents dans la chaire tendre et jeune, savourant l'un des mets le plus délicieux, le sang d'un jeune humain. Suite à ce festin macabre, il essuya l'émoglobine qui coulait le long de sa gorge, remis son masque et rapporta les provisions à leur maître qui eut l'air ravi. Ils devaient à présent attendre leur prochaine mission en essayant de ne pas 'entre-tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Sam 23 Fév 2008 - 21:35

+175Xp

Bon niveau de Rp, même très bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrea
Serviteur de Guismort
Serviteur de Guismort
avatar

Nombre de messages : 247
Classe : Paladin vampire
Alignement : loyal/mauvais
Xp - niveau : niv3/ 3775xp
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Sam 23 Fév 2008 - 22:18

Curieux, tout le monde n'est pas de cet avis Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au clair de lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au clair de lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Les Alentours :: Le Bois des Soupirs-
Sauter vers: