AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yoreck, le Chasseur d'Orcs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yoreck, le Chasseur d'Orcs   Dim 13 Jan 2008 - 15:40

Nom Veretezyl

Prénom Yoreck

Age 108 ans

Race Nain

Métier Soldat

Classe Combattant

Xp (niveau) 0 ( niveau 1 )

Alignement Loyal Bon

Aspect physique & mental
Yoreck mesure 1 mètre 27 , ce qui en fait un Nain de bonne taille. Il pèse aux environs d’une soixantaine de kilos. Sa barbe est d’un brun assez communs. Ses cheveux du même brun sont assez longs, souvent coiffés d’une queue de cheval... Il a les yeux clair, d’un bleu gris peu communs pour un Nain.

Rancunier comme tout les Nains , Yoreck a cependant un grand sens de la justice et des normes morales. Il a une sainte horreur de l’offense sur sa taille comme bon nombre de ses congénaires. Il est très dévoué a sa cause. Il est un minimum raffiné. Toujours joyeux et de bonne humeur ,c’est un très bon compagnon.

Historique

La forteresse de Karak Mandaletras

La forteresse de Karak Mandaletras est une place forte, située a plusieurs dizaines de kilomètres de la plus proche ville naine. Ses murs, constitués des roches les plus solides soient ,étaient tels que même un troll n’auraient pu en venir a bout tant ils étaient épais. Les murailles s’élevaient si haut dans le ciel que les traits d’un Drow atteindraient difficilement les guerriers à l‘abri des créneaux sculptés. Le donjon qui se trouve au centre de la forteresse, un haute et forte tour, est armée de trois balistes en son sommet, capable d’atteindre les ennemis aux portes de la ville. Située au bord de la mer, son port est l’un des plus riches au monde. Son phare éclaire d’un feu si ardent la mer que nul ne peux s’y perdre. Les quantités de marchandises qui y circulent sont telles que l’on pourrait tenir un siège de plus d’un an avec les marchandages d’une seule journée.

Cette puissante forteresse appartient aux nains, le fier peuple de la terre. Située a la surface,cette place fortifiée permet aux nains de dominer la région depuis la nuit des temps. Ses habitants ne craignent pas les ennemisn qu’ils soient Drows, Troll, démons ou toutes autres créatures... Leur puissante flotte, dirigée par un fier et puissant amiral, domine les mers. Leur puissante armée de valeureux combattants mène victoire sur victoire lors de leurs campagnes militaires. Le souverain de cet avant poste était bon et sqage, dispensant grandement sa sagesse, rendant la justice, si bien qu le peuple de Mandaletras vivait en paix ,heureu et prospère.

Le jeune Yoreck

C’est dans cette forteresse, par une nuit d’hiver, que naquit Yoreck. Au-dehors des murs de pierre, une violente tempête faisait rage. La pluie tombait a torrent. Le vent soufflait avec une violence inouie. Les arbres se pliaient sous les coups de vents de la tempète. Cependant a l’interieur de la forteresse, la tempète parassait n’être qu’un simple coups de vents plus forts que les autres. La pluie qui tombait cognait sur les pavés. Les éclairs zébraient le ciel. Mais dans toutes les tavernes ,on riait et on chantait. Dans une maison près des murailles, un Nain venait de naître. Il dormait maintenant dans un berceau ,conçu par son père, un habile menuisier. Sa mère, une femme belle et jeune , pour une Naine, aidait le père en tenant le magasin. Yoreck connut une enfance et une adolescence paisible. Il suivait les cours ,dispensé dans un monastère ,aidait ses parents... Bref, une vie tranquille ,sans souci ni traquas. Il aimait se rendre avec son père, le soir ,dans les tavernes, pour écouter les récits d’aventures de ses frères d’armes. C’est là bas qu’il apprit les gobelins ,les dragons ,les géants, les malédictions et les temples, les souterrains et les donjons, les forets et les déserts...

Au fil des années, Yoreck grandit ,et il commence a apprendre a manier les armes. Tout d’abord ,il s’entraine au lancer de caillou ,avec d’autres Nains dans la rue. Puis rapidement, il apprit a se servir d’un baton pour se défendre sommairement. Il le brandissait fièrement en faisnat des bonds dans l’atelier de son père , frappant des ennemis invisibles entres les meubles en construction ,les étagères a moitié faite, les objets qui necessitait des réparations... Son père ne pouvait s’empècher de sourrire en voyant la fougue et l’entrain de son fils.

Sa vigueur au combat ,bien que très médiocre, le fit se faire remarquer par le Capitaine de la Garde du souverain de la forteresse. Celui-ci le fit rentrer dans la salle et demanda au jeune Nain qui lui avait appris a se battre. Il s’interrogeait sur le pourquoi de cette question ,et, bien qu’ayant peur d’avoir outrepasser une loi, il répondit qu’il avait appris de lui même. Le Capitaine, un Nain bourru a la barbe noire passa ses doigts dans sa babre en réflechissant. Puis il alla jusqu’au seigneur du lieu et lui parla a mi-voix. IL finit par se retourner et s’approcha a nouveau de lui :
“ Quel est ton nom ?”
“ Yoreck... Yoreck Veretezyl”
“Alors comme sa,tu as appris a te battre seul ?”
“Oui ,dans l’atelier de mon père... Pourquoi ,ai je fais quelque chose de mal ?”
“ Non ,pas du tout... Quoi que... Tu me semble doués, que dirais tu de venir t’entrainer ici avec mes hommes ? Qui sait ,peut etre que tu pourrais meme integrer la garde plus tard...” Fou de joie, Yoreck s’empressa d’accepter, et on l’entraîna dans une salle d’arme pour qu’il commence son aprentissage. Bien entendu, Yoreck était un novice de tres bas niveau en comparaison a la garde entrainée de Karak Mandaletras. Il manquait d’agilité ,de dexterité... Bref ,il avait enormément de progrés a faire... Mais a force d’entrainement , il fini par devenir relativement bon... Disons qu’il savait se défendre ,savait tenir une arme et conaissait le nom des armres et armures.

Souvent, avec une groupe de soldat, environ trois fois par semaines, Yoreck rejoignaient une chapelle dans le château. Là ils écoutaient un prêtre et priait pour que Öbius, le Dieu de la Mort, les préserve des griffes de la Faucheuse, et les guide sur le chemin. Yoreck aimait beaucoup les légendes qui parlaient des exploits d’Öbius. Souvent ,après son entrainemnet ,il allait voir le prêtre pour parler avec lui. De retour chez lui ,Yoreck s’empressait d’apprendre a ses parents tout ce qu’il avait lui même apprit. Le soir ,avant de se coucher, il s’agenouillait au pide de son lit ,et joignant les mains il priait a nouvau Öbius...

Le Jour du Grand Éclat

Yoreck avait atteint ses 106 ans. Il avait fini par intégrer le groupe de la Garde, et s’était avec fiereté qu’il portait les armes de Karak Mandaletras, le plus puissante forteresse naine jamais construite, sur sa cape rouge. Il patrouillait sur les murs et dans les rues, surveillant que rien ne se tramait. La vie était toujorus aussi tranquille, et a part quelques querelles de voisinnage qui se régaleint autour d’un verre dans une taverne, rien de grave ne se tramait. Comme souvent, Yoreck allait voir le prêtre d’Öbius. Ce jour là, le vieu Nain lui apprit qu’il avait eu une vision : Öbius allait venir sur la surface de la terre, et accompagné de la Grande Faucheuse ,il frapperait ce monde ,anihilant le bon avec le méchant, et toutes créatures seraient détruites. Yoreck sentit un long frisson glacée lui remonter la colonne vertébrale ,tandis que le Nain tomba a genoux et se mit a prier avec ferveur pour le salut de son ame. Yoreck sortit ,voulant prevenir ses congénaires... Mais c’était trop tard : le sol se mit a trembler. Des cris d’effroi s’élevaient de la forteresse. Une lumière forte et puissante emplit le ciel. Un vacarme assourdissant se fit entendre. Avant de sombrer dans l’inconscient ,Yoreck se souvint avoir murmuré:
“Öboius le Puissant, accueil moi en tes mains...”

Lorsque Yoreck sortit de l’inconscience, il sentit ses vêtements trempés lui coller à la peau. Il était mort de froid, il avait l’impression que sa tête et ses membres étaient lourds. Il ressera les poings et se redressa. Tout était couvert d’une épaisse couche de neige à la blancheur éclatante. Un grand nombre d’habtiations de la ville s’étaient effondrées.Une des tours du château avait elle même basculée pour s’écraser au sol. Une partie des remparts n’avaient pas resisté et les pierres avainet roulés au bas des épais murs. La forteresse avait relativement bien résisté au cataclysme ,mais un grand nombre de nains avaient perdu la vie, soit tués par le froid ,ou pris dans les éboulemens...Yoreck se mit alors a courir vers sa maison. Ralenti par son armure et son arme, il trébuchait souvent, ou s’enfonçait dans des trous formés par de la neige moins épaisse. Enfin arrivés chez lui, il trouva son père inconscient dans son atelier ,et sa mère au milieu de la cuisine. Heureusement ,leur maison avait été consolidée par son père pour pouvoir supporter l’atelier. C’est sans doute ce qui les avait sauvés...

Yoreck et son père entreprirent d’aider les rescapés. En préparant son sac, le nain trouva un paquet emballés dans une feuille de cuir. Il l’ouvrit et trouva a l’intérieur un pendentif représentant une étoile sombre en métal. Comment ce médaillon avait-il bien pu atterir dans son sac ? Il ne voyait qu’une seule solution : Lorsqu’il discutait avec le prêtre, celui ci avait du profiter de l’égarement de Yoreck pour glisser le médaillon dans sa besace...

La Chute de Karak Mandaletras

Malheureusement pour les Nains de Karak Mandaletras, un malheur n’arrive jamais seul. Une grande partie de la population avait fini par retourner dans les villes de l’en dessous. La population restante s’élevait environs a deux cents Nains. Yoreck faisiat parti de ceux là. Son père étant tombés malade, ses parents étaient reparti avec la dernière navette. La ville semblait morne et triste depuis que les Nains étaient parti.

Mais dans le silence qui régnait, on entendit soudain le cor d’alerte retentit dans la plaine. Alors Yoreck n’attendit plus : il bondit ehors de son appartement dans une des tours du château et s’équipa pour rejoindre les autres hommes sur les murailles. Il les vit alors : arrivant en bandes hurlants, armés de lourdes haches de marteau puissante ,d’épée efillées, vétu d’armure en cuir durci... Des Peaux Vertes, des Orcs. En moins de temps qu’il fallait pour le dire, ils étaient au pieds des murs. Une grande bataille éclata alors. Les Orcs étaient beaucoup plus nombreux que les Nains. De plus ,les orcs transportaient avec eux un maquabre trésor de guerre : sur des longues distancés distance ,ils avaient plantés de pique ,et sur les piques étaient plantés des têtes. Yoreck les vit et ses yeux s’ouvrirent soudain d’effroi : sur un des pics ,il vit la tête de son père. Alors ,les Orcs l’aveint eu. Il était également forts probable que sa mère ait été tuée par les peaux vertes. Poussant des hurlements, il s’élançait en brandissant son arme de toutes parts. Malgré tout ,les Orcs avaient finis par tuer tout les soldats de Karak Mandaletras. Il pénètrèrent dans la ville et tout fut brulés, détruit...

Tout les nains n’avaient cependant pas périt. Bien après que les Orcs ait quittés Karak Mandaletras, Yoreck se releva. Une des pierres du mur s’était détachée et l’avait assomés. Les Orcs étaient passés à côté de lui , le croyant morts. Il se releva et jeta au loin son casque ,entièrement défoncés par les nombreux coups qu’il avait reçu. De plus, son fidèle marteau de guerre avait eu le manche brisé par les créatures... Parmi les décombres ,il trouva quelques victuailles et un cheval, presque miraculeusement. Dans les décombres d’une ferme, il ramassa une vieille hache. Il monta sur sa monture, puis redescendit et alla au centre de la forteresse. Là il érigea une pierre tombale ,y planta deux haches entrecroisées et grava sur la pierre “ A tout les Nains de Karak Mandaletras. Que votre Courage ,votre Force et votre Volonté vous rende grace auprès d’Öbius”. Puis il partit à nouveau pour monter sur son cheval, et se mit en chasse de troupes d’Orcs.

Caracteristiques


Force
Base 5
Bonus racial +2
Final 7

Agilité
Base 5
Malus racial -2
Final 3

Eloquence
Base 6

Inteligence
Base 4

Esprit
Base 5

Points de Vie 86


Dernière édition par le Dim 13 Jan 2008 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yoreck, le Chasseur d'Orcs   Dim 13 Jan 2008 - 16:01

Inventaire et Compétences


Bourse 2080 po

INVENTAIRE

Arme Hache (1,3kg, F2) 300po / Sldt 5 / catégorie 1 => force+1d6 dégât
Armure

COMPETENCES
Revenir en haut Aller en bas
 
Yoreck, le Chasseur d'Orcs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grotte du Chasseur
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Le devenir des orcs après la destruction de l'Anneau.
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» A Band of Orcs - les gurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Neolias :: Neolias - Général :: Les Quartiers Résidentiels-
Sauter vers: