AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lena Maedoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lena
Ramasseuse de feuille
Ramasseuse de feuille
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 29
Classe : Néophyte
Alignement : Loyal Bon
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Lena Maedoc   Dim 22 Juil 2007 - 23:22

Nom :
Maedoc

Prénom :
Lena

Age :
54

Race :
Naine

Classe :
Néophyte

Alignement :
Loyal bon

Caractéristique

Bonus et malus de niveau
Bonus et malus de race
Bonus et malus d'objet
Bonus et malus d’Aura

Force : 9+2= 11
Intelligence : 4
Agilité : 3-2= 1
Éloquence : 7
Esprit : 2

Aura

Aura Sacrificielle :
_L’Aura Sacrificielle est l’une des auras les plus impressionnantes que l’on peux observer. Elle se déclenche lorsque le sang du porteur de l’aura se met à couler et elle soigne tout les alliés dans un cercle de trois mètre autour du personnage.
- Au niveau un, le personnage perdra 20% de ses point de vie lorsqu’il enclenchera cette aura (en se blessant d’une manière quelconque pour que son sang coule.) et régénérera 40 % de ses propre point de vie à ses alliés autour de lui.
- A chaque niveau, les pourcentages augmente mutuellement de 4% jusqu’au maximum de 80% pour la perte de point de vie du personnage.
- Au dixième et vingtième niveau, le porteur augmente outre les bonus de niveau, de 10% la régénération de ses alliés

Description physique

A l’exception des membres de leurs propres race, énormément de gens affichent une expression de dégoût lorsque le mot « naine » surgit dans une conversation. On les croit poilues de la tête au pied, d’une largeur démesurée ou encore d’une petitesse halflings et pourtant la légende est loin de la vérité. En faîte ce mythe populaire vient du temps ou les armures naines n’étais pas faîte pour les formes féminines ce qui obligeait les guerrières à porter des armures pour nain obèse (Les naines avaient la même particularité que leurs congénères masculins, en outre à toujours conserver sur eux leurs armures) De plus, les nains, voyant que les hommes humains commençaient à séduire les elfes se mirent à dénigrer leurs femelles pour que jamais une naine ne soit séduite par une autre race. Ainsi, la rumeurs s’est répandue et c’est aujourd’hui l’une des plus crue sur Garkam : Lena est l’un des exemples les plus concret pour réduire à néant le despotique racontar sur la laideur naine. Certains la diront peut être d’une ossature un soupçon évasé ou même d’un visage plutôt rond, mais n’est-ce pas l’authenticité d’une finesse facial ? Quant à ses yeux, ils sont une perle de splendeur, de bonté ou on ne puis que s’y évader gaiement. Ses pupilles étincelantes se dévoilent verte clair et son regard ne semble s’appesantir d’aucune façon de ce que l’on peut appeler, « le jugement autocratique d’une personne » que l’on aperçoit fréquemment chez les individus qui combattent tant le mal qui en ont oublier pourquoi ils se battaient. En dessous, ses lèvres légèrement charnues esquissent de temps en temps un sourire encourageant tandis ce qu’au dessus, ses long cheveux bruns et fins laissés libre sur ses épaules volent légèrement et tendrement au rythme de la morsure du vent glacé de Garkam. Sa peau imberbe, rougit imperceptiblement au niveau des joue et bien davantage à la pointe de ses oreilles, est plutôt clair et ne semble bronzé que trop peu. Mesurant environ un mètre vingt, elle paraît s’apparenter à une humaine en bas age ou de petite taille, et son physique ne dégoûte pas plus les humains que les elfes. Lena est peut être un peu plus belle que ses congénère mais elle n’est pas une exception.

Description morale

« Oui, je m’en rappelle très bien et quelle étrange personnage, ça je puis vous le dire. Rendez vous compte, une naine avec des facultés magiques dans le sang qui lui permettait de guérir les personnes qui l’entouraient, nous n’avions jamais vues pareil bizarrerie. En plus de ses pouvoirs, sa loyauté à notre cause dans la guerre de Vengarde nous a été d’une aide particulièrement précieuse et je doute que nous ayons tenue le siège aussi longtemps si elle ne nous avait pas prêter main forte et en conséquence nous serions morts moi et mes compagnons d’arme. Je ne sais pas comment elle pouvais endurer pareil souffrance et afficher simultanément un sourire chaleureux lorsqu’elle s’apercevait que notre morale sombrait : c’est une grande personne »
« Lena, oui je sais qui elle était : un ange, une envoyée des dieux. Jamais elle n’a eut peur de se faufiler dans le cœur de la bataille pour y soigner les hommes à terre. Je crois que personne n’aurais voulus se trouver à sa place quand elle sortais sa dague pour se mutiler et de se fait, nous donner son énergie vitale. Ce procédé avait d’ailleurs été au départ refusé par la plupart des membres de la garnisons, jugé trop immorale et pourtant, elle avait insistée et comment faire pour refuser lorsque l’on vois ses amis périr sur le champs de bataille ? Non, nous n’avons nullement voulu la faire souffrir sciemment, son grand cœur se chargeait de le faire pour nous… »
« Les exploits et l’héroïsme dont vous avez fait part lors du siège de Vengarde n’est ni à prouvé, ni à démontré, ils restent temporellement véridique et rentrerons dans doute dans la légende s’ils ne sont pas auparavant étouffés par l’autocratie en vigueur. Or, malheureusement je suis au regret de vous informé que votre tentative pour rejoindre l’Ordre des paladins n’aura jamais de suite. En effet, vos pouvoirs et votre personnalité ne correspondent pas avec le test de comptabilité morale édicté par la hiérarchie actuelle. N’essayez plus de me contacté, dans le cas échéants je ne pourrais vous répondre. Je vous transmet mes salutations les plus distingués en espérant que vous suivrez toujours le droit chemin. »

Historique

« Seigneur Richard Cœur de Braise,
Je suis heureux de pouvoir déclaré haut et fort que le front Sud est des lors et pour longtemps écarté de la menace orc : la forteresse de Vengarde n’est pas tombé au main de l’ennemis et les perte semble si peu nombreuses en comparaison au charnier que ces créatures du mal auraient causés dans leurs sillages si nous avions faillit. Je vous parlerais en détail du conflit lorsque je vous retrouverais au siége de l’organisation dans quelques jours. Malgré tout, j’ai une affaire qui ne peut attendre mon retour et dont je doit vous parler, ici présent. L’une des villageoise naine que nous avions recruter dans la région pour nous aider contre les orcs s’est avérer posséder un pouvoir dont je n’avais même pas soupçonner l’existence. Celle-ci s’appelle Lena Maedoc et lorsqu’elle se met à saigner (souvent délibérément), son sang se met à luire et redonne aux personnes qui l’entourent un regain de vitalité du même ordre que certains sorts de magie blanche. De plus, l’ayant côtoyer plusieurs semaines, je puis vous assurer que c’est une personne de confiance et de compassion tel que nous le somme dans l’organisation. Mais avant de vous soumettre ma requête je doit d’abord vous conter son histoire, elle est particulièrement intéressante tant sur le plan morale que sur le plan sentimentale.
_Lena Maedoc est née dans le clan du Mont Noir, un peuple nain que l’on trouve exclusivement dans la région de Vengarde et notamment dans ses galeries riches en charbons, d’où l’appellation de cette peuplade. Or ses parents n’étant pas adepte du culte en vigueur dans la région (elle pense qu’ils vénéraient une divinité obscure, cela sans certitude) et elle fut enlever à sa naissance par l’organisation naine de protection moral de l’enfance. Ensuite elle vécut dans une famille adoptive, elle étais dit elle traiter aimablement même si elle avouerais bien volontiers avoir manquée d’amour à cette époque. A l’age de dix ans, une altercation eut lieu entre elle et une autre naine. Un accident est si vite arrivée que bientôt une arme transperçait le corps de sa rival. Croyant l’avoir tuée, elle se jeta a genoux et s’ouvrit le ventre ( l’honneur régnant en despote sur le clan, en tuant une de ses congénères, elle devait à son tour se tuer pour que son honneur ne soit écrasée et bafouée ) Pourtant, il se passa quelques choses d’extraordinaire, en effet, à mesure que Lena sentait son sang couler le long de son abdomen, les blessures de la soit disante défunte se mire à se refermer. C’est ainsi dit elle qu’elle ramena son honneur à la vie et c’est sans doute la meilleur expression pour cet état de fait. Après cette événement, elle fut plus ou moins respecté ou honoré par les membre de Son clan mais ne semblait ne plus en faire partie véritablement, elle vécut comme cela pendant plus de trente ans, aidant parfois des congénères blessés, vivant au gré de ses actes de charité auprès des plus démunies. Il y a quelques mois elle s’est engagée dans la garnison de Vengarde et fut le pilier de soutien qui fit tenir les forces de la garnisons et moi-même contre les attaques incessante des orcs.
Je vous demande du plus profond de mon cœur de l’intégrée dans notre organisation, elle ne sais peut être pas se servir des armes que nous utilisons mais son pouvoir est une aubaine dans la victoire contre les force du mal, ne croyez vous pas ? Je sais que cela pourrais paraître immorale d’utilisée le sang d’une personne pour soigné les membre de notre ordre, mais je pense que si la personne est consentante, il n’y a pas de mal…
Mes salutations les plus distingués a votre personne et au conseil qui vous entoure.
Pierrot de l’Armise »

« Monsieur le Chevalier de l’Armise,
Suite a votre lettre enflammé en faveur de l’incorporation de Lena Maedoc dans notre organisation, nous devons vous rappeler quelques uns des articles de notre codex millénaire :
Les critères selon lesquelles on peut définir si la personne possède une grande compassion et une soif de combattre le mal à la hauteur des membres de notre organisation sont les suivants :
_Savoir se servir d’une arme et dans le cas échéant, savoir se défendre en combat singulier contre une créature de rang 2.
_Savoir agir de manière réfléchis lors d’une bataille et ne jamais mettre sa personne en danger si ce n’est pas nécessaire.
_Ne jamais devenir le défenseur lorsqu’on est l’attaquant.
C’est trois exemple sont la parfaite démonstration de l’inutilité de Maedoc, jamais nous n’avons compté de membre fanatiquement atteint et jamais nous en accepterons. En conséquence, je suis au regret de vous annoncer que votre demande est des lors rejeté par le conseil de la hiérarchie et ne pourra dorénavant conté de suite administrative.
Chaleureusement
Egwyn »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lena Maedoc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Les aventures de Lena & Fee
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» Lena Thrain [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Neolias :: Neolias - Général :: Les Quartiers Résidentiels-
Sauter vers: