AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un si long chemin [Rp solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ziramel
Chaman renégat
Chaman renégat
avatar

Nombre de messages : 1919
Classe : Magister
Alignement : Chaotique-Neutre
Xp - niveau : lvl 6 (exp: 19 635)
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Un si long chemin [Rp solo]   Sam 10 Mar 2007 - 13:58

Marcher...encore et toujours...

Les souvenirs défilaient dans son esprit tourmenté. Le jeune Dragon rendant un dernier soupir déchirant en sombrant dans les abysses de lave du volcan. La joie qui se lisaient, rayonnante, sur les visages exténués des compagnons de fortune. Et la solitude rapidement retrouvée, à l'heure de s'enfuir pour éviter toute réunion.

Avaient-ils seulement remarqué sa présence? S'étaitent-ils interrogés sur la raison de sa venue? Sa simple aide avait semblé superflue...Comme si rester de glace sous le souffle impréieux du Dragon avant de largement l'entailler à distance d'un seul bras n'avait pas su révéler sa présence.

Désormais seul avec ses rares mais lourds paquetages, il était contraint de regagner Néolias, où l'attendaient ses trésors personnels, et ses distants compatriotes.

Silhouette noire dans l'enfer blanc agité par le blizzard, il marchait difficilement dans les immenses plaines de Mirdir en s'appuyant péniblement sur son bâton qui s'enfoncait dans la neige. La fâtigue l'essouflait, et le vent agitait ses vêtements, tandis que le froid mordant lui gelait le corps. Son sang glacé tressaillait en dépit de ses écailles. Mais ses doigts griffus et bestiaux ne desséraient pas leur étreinte autour du bois de son bâton. Sa volonté seule le ferait tenir debout, si nécéssaire...

**...Pourquoi...Je suis allé si loin...et finalement, tout celà en vain...ai-je échoué?**


Luttant contre les flocons qui le heurtaient par centaines, Ziramel économisait ses forces, préservant également le peu de viande séchée qui restait dans sa sacoche. La chaleur du donjon de Brûlepierre avait eu le mérite de ne pas affaiblir sa magie, avec laquelle il maintenait son corps fragile à température vivable. Néanmoins, le contraste l'avait rendu plus douillet à un tel souffle glacé. Et dans des étendues aussi désertes, aucun endroit où se cacher du souffle mortel du vent, ou du froid qui s'insinuait jusqu'au fond des viscères des voyageurs.

Nul par où se sauver. Il n'était possible que d'endurer.


Les minutes de douleur s'ensuivaient...lentement...les secondes devenaient des heures, et le temps étirait sa course dans un supplice sadique. Combien de temps encore..?

Préférant éviter les marais plus au Sud, Ziramel avait décidé de faire une halte dans la forêt de Qualinost, afin de reprendre des vivres et de se protéger du froid des plaines. Retrouver des arbres et des végétaux serait certainement plus rassurant que de ne voir que des étendues désespérément blanches à perte de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziramel
Chaman renégat
Chaman renégat
avatar

Nombre de messages : 1919
Classe : Magister
Alignement : Chaotique-Neutre
Xp - niveau : lvl 6 (exp: 19 635)
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Un si long chemin [Rp solo]   Sam 10 Mar 2007 - 18:45

Après plus d'une journée de marche, le vent mugissant dans les plaines immaculées s'était à peine calmé. Les flocons ne tombaient pas, ils fouettaient littéralement l'air à la verticale, engloutissant le paysage et ce qui s'y trouvait sous une quantité de neige vertigineuse au moindre ralentissement. Une fois encore, Ziramel se félicitait d'être avant tout un pyromant. Décuplant la température de son corps, il parvint à ne pas s'engourdir suffisament pour se laisser emprisonner sous la chute d'eau glacée.

De plus, ses efforts semblaient enfin récompensés: plusieurs mètres plus loin, à la limite de son champ de vision, voilé par le blizard, se tenaient les silhouettes dociles et rassurantes des arbres tant rêvés. S'y réfugiant, à bout de souffle et exténué, le reptile endrapé s'adossa derrière un de ces colosses végétaux, avant de reprendre lentement sa respiration, rendue pénible par l'intense effort physique d'une telle marche active.
Après de longs instants de repos bien mérités, il ne se hasarda pas à se retourner pour contempler vainement les nombreuses lieues parcourues, mais se pressa de s'enfoncer dans les bois, où le froid se faisait toujours moins mordant, à défaut d'instaurer un réel climat chaleureux.

Là, il pu ralentir ses pas lourds, qui laissaient de profondes empreintes à quatres doigts dans la neige. Observant les aentours, il contempla les buissons blanchis par le gel et les tanières à peine visibles. Les arbres ne laissaient voir aucun nid ni aucun refuge animal. Mais bien que la patience ne lui manquait habituellement pas, son ventre émit alors un grondement sourd et profond, signalant un avis radicalement contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziramel
Chaman renégat
Chaman renégat
avatar

Nombre de messages : 1919
Classe : Magister
Alignement : Chaotique-Neutre
Xp - niveau : lvl 6 (exp: 19 635)
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Un si long chemin [Rp solo]   Sam 10 Mar 2007 - 23:25

En effet, cela faisait de longues heures que son estomac criait famine et que ses crocs blanchâtres commencaient à claquer nerveusement en songeant à la viande séchée qui ne tiendrait pas jusqu'à Néolias.

Levant lentement sa tête reptilienne vers les branches gelées et cassantes couvertes de fines mais nombreuses stalactites de gel, Ziramel réfléchit un court instant. Moins d'une seconde lui suffit à faire son choix: il devait chasser.

Et celà faisait longtemps qu'il n'avait pas réellement chassé. Sans doute plusieurs années, en réalité. Le reste du temps, de braves assistants ou des occasions inespérées lui avaient profité pour se nourrir et mettre la main sur de la chair fraîche. Parfois avait-il volé, mais cela n'était pas une nouveauté dans son quotidien.
Songeant à la meilleure méthode pour attirer et mettre à mort le gibier, il pourlécha de sa longue et large langue ses babines sans lèvres. Le fait de sans doute expérimenter quelques incantations sur une simple détente telle que la chasse excitait autant le prédateur et le calculateur en lui.

Il allait enfin pouvoir se divertir. Et ce faisant, se remplir la panse. Que demander de mieux? Il n'allait probablement pas s'amuser autant pendant de longues années. Autant y aller franchement et ne pas retenir sa main.

La créature tourna ses yeux reptiliens vers la neige intacte. Devant ses pattes griffues qui baignaient dans la neige fraiche se tenaient les restes du passage d'un moineau dans la clairière. Avancant toujours à pas lents dans la forêt, il regarda paisiblement les alentours, repérant les tanières ensevelies de plusieurs renards et jeunes laperaux. Convenant que l'endroit manquait de chaleur et qu'il manquait de pratique dans son domaine de prédiléction, il ne pu que se confirmer que des flammes réveilleraient les habitants de la forêt et les ferait fuir à l'opposé. Il n'aurait qu'à les encercler pour les rabbatre au centre des bois, droit sur lui. Alors, il ceuillerait le gibier de toute une forêt. D'un sortilège, il réduirait cette faune innocente en cendres par le dernier supplice des flammes.
Le calme qui reignait dans son esprit allait violemment contraster avec le carnage de feu et de sang qui allait entâcher ce monde paradisiaque. Les arbres feuillus, les buissons en fleurs, les rares roses de Décembre et les lilas épargnés par le gel donnait un aspect d'Eden immaculé à ces bois calmes et coupés du monde. Un oasis de paix et de quiétude bientôt changée en vision sans nom.

S'avancant comme un père prêt à étreindre son enfant, Ziramel tendit deux doigts noirs comme le charbon devant lui. Aucune haine n'agitait son esprit. Mais l'innocence d'un enfant subvenant à ses besoins sans songer aux conséquences.
Les mots sifflèrent sur sa langue. Et dans la tiédeur du ciel apparurent bientôt de lourds nuages cendreux, emportant avec eux les corps des mourrants dans les airs, pour les semer aux quatres vents. La lueur des flammes enluminait l'horizon...et ce, durant de longues heures. Le bois brûlait.


Oui...Les créatures sortaient appeurées de leurs foyers, tentant de faire survivre leurs familles à l'incendie. Sortant de leurs sommeils, les nourrissons criaient, et les mères criaient de panique. Tous courraient, se portant ou se piétinant les uns les autres. Ours et oursons, lapins et laperaux, lièvres et liévraux, écureuils et moineaux, hiboux, chouettes, loups et daims. Tous couraient. Tous se ruaient vers une mort certaine, pris aux piège par une intelligence supérieure. Dévastant les bois sous leur charge hétéroclyte, ils finirent par rencontrer un mur de flammes qui les incinéra avant même de le réaliser. La mort. Si simple et désolante. Donnée sans même le temps d'un pardon.


Et c'est une mort rouge qui calcina les survivants affolés de ces bois. Dans le ciel, on pu voir son visage à des lieues à la ronde. Elle naissait de ces morts, et l'on pouvait même se surprendre à la trouver belle. Mais c'est bien la mort qu'elle donnait. Dansant dans les cieux, elle ne souriait pas. Et dans ses yeux incandescants, on cru pouvoir lire un sentiment insurmontable de tristesse. Comme si la fatalité des évènements lui était imposée malgré elle. Comme si son existence n'était assumée que par hasard.

Ailleurs, loin d'ici, on lui avait déjà donné un nom.
Ziramel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziramel
Chaman renégat
Chaman renégat
avatar

Nombre de messages : 1919
Classe : Magister
Alignement : Chaotique-Neutre
Xp - niveau : lvl 6 (exp: 19 635)
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Un si long chemin [Rp solo]   Dim 11 Mar 2007 - 17:05

...Les heures avaient passé. Le soleil était lentement remonté dans le ciel, reprenant sa lente course journalière. Le vent soufflait désespérément son habituel blizzard sur les restes calcinés des arbres de la forêt. Au milieu de cet amas de sang séché et de corps calcinés, vibrait une présence, responsable du carnage.

Endrappée dans une cape sombre aux reflets d'ébène, la créature siégeait sur le monticule de corps ensanglantés et écorchés, raidis par la mort, et entassés comme le résultat d'une simple et inéluctable boucherie.

Calmement installé entre les membres désespérément tendus vers le ciel, le reptile souffla un léger nuage de fumée, après avoir ingurgité un dernier pan de muscle séché.

Lancant un dernier regard nonchalant à la pile de cadavres figés dans une expression de peur, de souffrance, de surprise et d'incompréhension mêlés, la bête quitta cet amas de chairs et d'os, avant d'essuyer sommairement ses vêtements. Renaclant une dernière fois, impatient d'avoir dû mettre aussi longtemps pour une simple partie de chasse, mais sans conteste repus, il repris sa route, lentement mais sûrement, laissant derrière lui les arbres noircis et la cendre mêlée à la neige empourprée.

A présent, une seule destination l'attendait: Néolias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urzak
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 4461
Age : 27
Classe : Dompteur
Alignement : Chaotique Bon
Xp - niveau : Lvl 8 33 670 Pex / 50.000 Ecus
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Un si long chemin [Rp solo]   Mer 14 Mar 2007 - 18:22

C'est bourrin, comme toujours, mais comme toujours, on t'aime Very Happy

100Xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un si long chemin [Rp solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un si long chemin [Rp solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien long chemin...
» Un long chemin
» L'hiver est un long chemin vers le printemps ? Gerolama & Mary
» Ici, un long chemin débute [Wolf Rain]
» Le début d'un long chemin (Siwan - Izilbêth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Les Alentours :: Le Bois des Soupirs-
Sauter vers: