AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comptes et légendes oubliés

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack of Blades[Smith]
???
???
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 28
Classe : disciple de l'ombre
Alignement : Chaotique mauvais
Xp - niveau : 2245-lvl2
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Comptes et légendes oubliés   Lun 12 Fév 2007 - 14:54

La Folie d'Archon

Il y a bien longtemps, il fut un temps où Garkam était scindé en de multiples peuples barbares dont la seule préoccupation était la guerre. En ces temps troublés, aucun chef de clan ne parvint à imposer sa puissance sur toutes les autres communauté et la guerre entre les différentes tribus duraient depuis des centaines d'années. Mais un jour, Garkam subit l'attaque des drow. Larmée grow arriva de la lande désolé, puis écrasa la résistance mineur des barbares dans la faille de glace riche, et la résistance ne fut que symbolique, le camp devenu sans défense, sa population ne fut massacré que par pur plaisir. Désormais les drow avançaient vers l'ancienne Néolias, qui se trouvait alors sous les ordres du brillant chef de guerre Célias. Mais Néolias n'allait pas s'avouer vaincu si facilement, toute, la population fut mobilisé tandis que les femmes et les enfants partirent se réfugier à la faille de glace-vent. Les drow était désormais en formation devant les portes de Néolias, près de deux cent milles drow se tenaient près à détruire toute forme de vie dans ces murs.

Journal de Celias:

-premier jour: Ce matin nous avons subît un lourd bombardement dont les projectiles enflammé brulère une parti de nos réserve de nourriture, heureusement les murs ont tenus, mais je ne sais pour combien de temps encore. Lorsque la nuit tombât, des assassins drow s'infiltrèrent dans la cité par les égouts et en grimpant sur la muraille Nord, qui se trouvait alors faiblement gardé, nous avons eu du mal à tous les tuer et ce ne fut que sur le courageux sacrifice de mon second qu'ils ne purent éviter que les portes ne soient ouvertes. Le bilan fut de cent morts pour seulement une poignée de drow, maudit soit ces créature du diable.

-deuxième jour: Dès l'aube, on vint me réveiller, les drow avaient commencé leur attaque, leur troupes se heurtèrent aux muraille de Néolias, ils furent pris sous un pluie de flèche, nous parvinrent à les repousser lors du premier assaut mais lorsqu'ils revinrent en début d'après midi, des mages noires les escortaient. Malgré la vaillance de nos soldats, beaucoup d'entre eux mourrurent sous les flammes des mages, je fut moi même touché à la jambe et malgré nos remèdes, la douleur ne semble vouloir se dissiper. La nuit fut assez tranquille malgré le fait que nous dûmes brûlés nos morts pour éviter une éventuelle infection et l'infirmerie commence à être rempli par les blessés et les malades. Trois sont morts d'une étrange fièvre et quatres cent douze autre tués par les mages.

-troisième jour: Je n'ai pas dormi, je sais qu'aujourd'hui nous ne pourrons les repousser mais je vais comme même remonter le moral de mes troupes et nous mourons dignement, pour chacun de nos morts, dix drow irons dans l'autre monde. Ce sont sûrement mes dernières lignes sur ce siège, et je pris au lecteur de ne pas être aveuglé comme je le suis par mon orgueilleux et de fuir, fuir loin de cette folie.


Comme le pensait Célias, les drow ouvrirent un brèche dans les murs et malgré la vaillant défence du peuple barbare, les drow n'eurent que peu de mal à prendre le contrôle de la cité. Mais ce que n'avait pas prévu Célias,c'est qu'il survivrait, d'ailleurs, ce fut le seule survivant, il faut croire que les dieux l'avait épargné. Il dériva sur le fleuve de glace jusqu'au marais des ombres. échoué dans la puanteur des marais, il fut recueillit par un vielle homme qui l'emmena dans sa demeure près du donjon de brûle pierre. Lorsqu'il reprit connaissance, Célias était déboussole, l'endroit où il s'était reveillé était une grotte a milieu des montagnes. Paniqué il se leva brusquement mais se plia de douleur, son corps brisé n'avait pus totalement cicatrisé, c'est quand il se lamenta sur son sort que le vielle homme apparut devant lui, il s'agissait d'un vielle ermite sans passé, et apparement sans futur, il invita Célias à se reposer dans cette grotte qu'il désignait comme "son coin de paradis". ainsi Le jeune commandant passa plusieurs mois dans ce lieu reculé de tout, racontant ses exploits aux vielle homme. Lorsqu'il fut guéri, il resta avec l'ermite, non pas par plaisir mais par devoir, en effet, il avait pris soit de lui pendant plusieurs mois, il ne pouvait donc partir sans s'être aquité de sa dette. Célias devint l'homme à tout faire du vielle ermite, mais à part l'art de la chasse qu'il développa avec aisance au milieu des montagnes hostile. UN beau jour, le vielle ermite, après avoir écouté le drame de son histoire, lui raconta une vielle légende parlant d'un dieu sombre qui donnait ses pouvoirs à tout être digne selon ses critères. Célias parti ensuite à la recherche de ce mythe, s'éloingant petit à petit de ce qui fut son refuge pendant trois longues années, sous les cendres qui émanaient du volcan à proximité. Il traversa la chaîne de montage volcanique pour allé dans les terres inconnus, la où le désert régnait en maître, faisant fondre ses habitants la journée et les pétrifiant par le froid une fois la nuit tombé, c'est en ces lieux que Célias erra pendant des dizaines d'années, motivé par la haine de ceux qui avaient tués sont peuple et brûlé sa ville. Un jour, il arriva en face d'une gigantesque porte de bronze orné d'antiques symboles du dieu Memnoc, une ancienne divinité infernal banni de ce plan pour avoir créé des armes capable de tuer toute créature, de l'humble mortel au surpuissant dieu. Alors qu'il se rapprochait de la porte, Memnoc envoya ses créatures contre Célias, alors tout devint obscurité autour de lui et il dut affronter des ennemis dissimulés dans les ténèbres, Célias s'empara de son épée batarde réputé pour sa perfection mais surtout parce que rien ne pouvait la contrer, elle tranchait chair et acier comme du beurre. Célias comprit vite que sa situation devenait de plus en plus dangereuse, des démons l'hacelaient dans l'ombre, ce ne fut que lorsque Célias tomba à genoux que la lumière ce fit, révélant des gargouilles, à cette vue, il sourit et puisa dans ses dernières forces pour terrasser ses ennemi, sa lame fendait les monstres à une vitesse inimaginable. Lorsque la dernière gargouille tomba, Jack retira son heaume de battaille pour le posé près de lui, puis il demanda solennellement au dieu de l'aider à se venger des drows. Memnoc lui répondit, lui accordant un ans le contrôle de ses armées, la porte s'ouvrit lentement et les hordes infernales firent lâché sur Garkam, Célias reçut une armure faite avec les reste du dernier troll de platine de Garkam, désormais assez fort pour prendre sa revanche, il marcha sur Néolias alors devenu la forteresse principal des drow.




Les hordes infernales tuant sans pitié tout les drow qu'ils trouvèrent, le sang des drow rougit la terre et les rivière, la peur de sa population était à son paroxysme lorsque Célias vint reprendre la cité, il était entouré de centaines de buveur de sang et l'armée drow fut littéralement massacré sous la fureur de Célias. Ce fut lorsqu'il arriva au centre de la ville, il se renoma Archon, maître de Garkam et Scion de Néolias, puis il lança ses démons sur le reste des zones connus, asservissant les population, et, lorsqu'ils arrivèrent au port des étoiles, il rebaptisa son domaine l'Ancien Royaume en mémoire de l'époque prospère où les barbares dominaient Garkam. Célias avait libéré les hordes de Memnoc et les avaient dirigé pendant un an, mais Memnoc était capricieux et son emprise sur Garkam désormais confirmé, il ordonna à ses démons de tuer Célias, qui mourut le corps tranché en deux par le plus puissant des buveurs de sang et la vague infernal balaya Garkam pendant un millénaire, à cause de la Folie d'Archon, premier et dernier roi de Garkam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comptes et légendes oubliés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes et légendes d'un monde oublié [Ezio]
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» légendes du pays des vikings... suite
» Le Manoir Oublié
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Le Monde :: Garkam :: L'histoire.-
Sauter vers: