AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enquête publique

Aller en bas 
AuteurMessage
Ziramel
Chaman renégat
Chaman renégat
avatar

Nombre de messages : 1919
Classe : Magister
Alignement : Chaotique-Neutre
Xp - niveau : lvl 6 (exp: 19 635)
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Enquête publique   Sam 26 Aoû 2006 - 14:59

Ziramel avait accuru depuis la caserne jusqu'aux bains. Le pas vif, tendu, son air nerveux explicitement visible à ses babines frémissantes qui dévoilaient ses crocs acérés; il surgit, frappant davantage le sol avec son bâton qu'il ne s'appuyait dessus.
Que c'était-il donc passé? Ses hommes, encore sous le choc de la macabre découverte, lui avait résumé les principaux éléments du corps en bouillie, dont les morceaux étaient fixés à un mur avoisinnant.
Un frisson parcouru la chair du reptile.
Si on s'était pris à son employé, ce n'était pas un hasard...
Déjà un meurtre récent avait laissé pour victime un prêtre. Aucun indice.
Aujourd'hui on retrouve le corps présumé d'Exhûmines. Toujours rien.
Heureusement, Lirelianne était là, dans l'entrée.
Son doux visage respirait l'innocence de la jeunesse. La pâleur opaline de sa peau et de ses vêtements ne faisaient qu'attiser cette impression de douceur et de tendresse innée...

Sa conversation avec Lirelianne appris beaucoup à Ziramel. Le registre des bains aidant beaucoup...Lirelianne était, selon ses dires, présente en arrière boutique quand des cris retentirent dans la salle principale des bains. Que dire? La pauvre petite avait été pétrifiée par la voix de l'étranger qu'elle entendit alors. Quelques minutes plus tard, elle était chargée par un Exhûmines plus sinistre que jamais de nettoyer un tonneau plein de l'eau la plus sale qu'elle ai jamais vue, ainsi que de déblayer la neige devant les bains. Mais elle s'en voulait de ne pas avoir osé en demander davantage à son collègue. Il était trop tard pour le forcer à expliquer ce que signifiait ce message morbide tracé avec du sang dans la neige...Trop tard pour lui demander s'il avait vu quelqu'un rôder près des bains, ou même décrire le fameux client, dont elle ne connait que la voix.

Etrangement calmé par le récit larmoyant de la jeune femme, le capitaine demanda simplement à Lirelianne l'heure de la visite importune ainsi que le carnet, que la jeune femme serait désormais la seule habilitée à tenir à jour. L'heure...le nom griffoné par feu Exhûmines...au moins n'avait-il pas oublié de l'écrire...aaah, ce garçon -pensa Ziramel- était vraiment quelqu'un de sérieux. Il connaissait l'identité de l'importun, pour l'avoir sans doute déjà croisé pendant ses jours de congé...le camp est petit, et au moins avait-il un suspect.
Refermant brutalement le fin carnet entre ses sombres griffes, Ziramel sortit tout aussi rapidement qu'il était venu, essuyant un simple "mersssi" à celle qu'il était venu interroger, celle qu'il savait innocente. Celle qui priait, de son aveux, pour ne pas subir ce que son ami avait enduré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enquête publique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enquête publique : le Contexte
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine
» Un expert en securite publique opine sur le kidnapping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Neolias :: Neolias - Le Quartier Ouest :: Les Bains-
Sauter vers: