AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un moment

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 19:16

Abigaël revenus de la quête déambula dans les ruelles de la ville pensant à ces choses qu’elle avait faites, à ce bébé… Cette pureté recouverte d’un drap d’innocence immaculée qui avait décidé de s’éteindre en criant à la face du monde lui avait arraché le cœur.

Elle avait imaginé les cris de la mère alors que son être avait été poignardé, elle avait imaginé les larmes de vie sur la douce peau clair de ce petit être. Le sang lui avait rappelé à jamais le prix de la vie… La mort lui avait chuchoté sous un voile de combat, son dégoût. Et en cette rencontre subtile qui avait été comme un astre illuminant la voûte céleste, le vrai monde lui était apparut dans un lever de soleil impitoyable.

Aujourd’hui et encore, la loi animale régnait en maître, feignant l’ignorance elle divaguait entre puissance et pouvoir, le berceau de son âme. Caquetage de rire sournois à la famine de souvenir, elle se trouvait toujours dans les corps utopiques.

Elle s’assit près d’un épineux et se remémora cette évènement tragique qui l’avait amené à douter. Elle avait tué pour la première fois depuis sa renaissance ; elle avait expulsé une âme et sa conscience ne put s’en affranchir. Et ce bébé, qu’ils avaient occis…

Elle enfouit son visage entre ses deux mains puis closant ses yeux, elle revint sur les lieux… les images refluèrent…

Le bébé, et ce pourpre coulant le long de sa tête contrastait avec la pâleur de son visage. Ses yeux pleins de vie s’étaient voilés jusqu’à ne devenir qu’une orbite terne et morbide par lesquels se répandait la putridité presque palpable d’une vie envolée. C’était une fille, son faciès délicat le prouvait avec certitude, dessiné avec finesse, il sortait de l’ordinaire. Ses petits filaments de futurs cheveux blonds prônaient avec fierté sur le haut de son crâne en un fouillis de parures esthétiques, mais malheureusement la rosée rouge les avait tachés dans un désastre de pourriture.

Le corps était posé de manière à ce que personne ne voit l’horreur de sa mort, et même le soldat au cœur aguerris et habituer à la souffrance en aurait eut mal au cœur, s’il l’avait retourner. L’enclave de la pensée avait été transpercée, libérant en un craquement l’innommable acte de barbarie.

Par sa bouche finement ciselée coulait des filets de bave et de sang qui enfantait leur lit sur son épiderme gelé. Ils exploraient la mort, ravageant la blancheur en semant de long sillage rouge…

Elle serait arriver quelques minutes plus-tôt et peut être qu’elle aurait pus le sauver, mais il était trop tard… Elle n’avait pas réagit immédiatement et maintenant elle le payait…

Elle rouvris les paupières…

Et maintenant il restera, à jamais, en terre, gelée comme le monde qui l’a fait naître.

Le regard vide, elle s’égarait.
Incandescence imputrescible…
Les hommes vaquaient dans une allégresse illusoire et personne ne semblait se rendre compte de la gravité de ces atrocités. L’habitude est un désespoir de plus.
Elle prit son épée, la tenant à deux mains, la dirigeant vers le ciel ; le sang avait séché. Son regard par lequel s’échappait un sentiment indescriptible observait les alentours avec une attention particulière. Ses mains étaient fine et gracieuse et n’étaient pas faîte pour le combat… sentir, guérir…malgré cela, elle serrait fermement le pommeau, déterminé. Son visage, sculpté avec délicatesse dégageait ce même mélange d’amour et de peine qui s’éternisait en aura divin, tout autour. Sa bouche entrouverte laissait entrevoir des dents presque blanches derrière de fines lèvres abondamment irriguer, d’un rouge vif éclatant.

Elle se leva, la lame, toujours au ciel. Ses cheveux, mal coiffés étaient attachés en queue de cheval, n’abandonnant qu’une mince mèche au vent.

Faut-il que je me saigne pour que je me sente vivre ! POURQUOI ?

Personne n’était là, avec elle ; elle parlait aux nuages, en brandissant son épée en signe de protestation. Ses yeux d’un vert pâle affichaient une tristesse dérangeante paraissant inaltérable sur le moment.

VEUT-TU MON SANG ? Tient, je te le donne…

Alliant propos et geste, elle passa à tour de rôle son épée sur ses deux bras, les flots s’écoulèrent… La douleur monta, vive et calme…
Elle s’étonna à voir tout ce liquide rougir la neige à une vitesse effrayante. La vie est anthropophage… la colère. La haine se rangea au coté de la peine pour ne former qu’une expression sur son visage… Le regard noir, les sourcils froncés et la bouche crispée, elle surveillait, le moindre recoin du ciel pour y voir un signe particulier. Rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 19:59

Le destin avait conduit Haazheel en ces lieux depuis un moment...
Il errait entre les arbres, ayant abandonné ces occupations journalières quelques heures auparavant pour réfléchir à son destin et à la situation du roi.

C'est alors qu'il apperçut une tâche blanche et lumineuse au milieu de la forêt...

** Une femme ce dit-il, voyons voir ce que le destin va m'offrir aujourd'hui **

Il s'approcha de la silhouette et reconnut tout de suite Abi... Celle qui aait presque réussit à le battre en duel, mais les pouvoirs d'Abigael avaient maintenant disparus, en même temps que Kael.
Il apperçut le sang coulant de ses poignées... souillant de sa couleur écarlate la blancheur de la neige et des vêtement d'Abigael... Il s'adressa à elle :


Vous devez être particulièrement tourmenter pour vous mutiler ainsi ma chère...

Hmmm peut-être m'avait vu oublier, dit-il face au regard interrogateur d'Abigael, je suis Haazheel Thorn, maître magicien de cette ville...

Deux sortes de personnes peuvent ce mutiler de la sorte , soit les nécromant utilisant leur propre sang pour augmenter leur force, soit les personnes au bord du désespoire...
Mais pourquoi vouloir prendre le seul cadeau que ce monde peut nous offrir ? ... la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 21:45

Elle se retourna aussitôt qu’elle avait entendu la voix du mage, elle pleurait. Elle baissa son épée à l’horizontale, la tenant à une main, alors qu’avec l’autre elle essuya ses larmes. Mais cela ne contribua qu’à abandonner une longue traînée de sang sur son visage d’une pâleur effrayante. Un sourire crispé se dessina sciemment sur sa bouche puis écartant sa mèche d’un geste de la main elle dirigea son épée en directions du vieux magicien.

Je vous connais, passons les présentations…

Elle appuya son regard sur celui de Haaz, ses yeux libéraient une certaine grâce mêlée à une détermination sans faille… Elle se tenait là, seule, a moitié nue, les veines ouvertes attendant un signe particulier de quelques choses d’utopique. Elle ne s’était pas entaillé mortellement mais cela restait assez inquiétant. Puis levant son bras libre vers le ciel, déployant ses doigts lentement, alors que le pourpre coulait le long de son bras formant de vaste fleuve, elle reprit…

Vous n’êtes pas le bienvenu en ces lieux, mage !
Et, si mon tourment vous intéresse, il y a bien d’autre gens en désespoir qui peuvent être observer comme des animaux pour votre plaisir orgueilleux et sadique. Eux ne vous résisteront pas… il suffira de tirer un peu et la corde, cédera aisément.


Son sourire avait disparus…
Elle patienta un instant, elle attendait la réponse acerbe du magicien… Il était connu pour ça.
Le sang s’était peu à peu arrêter de s’écouler, laissant une marque rouge sur la blanche immaculée.

Un rictus de haine se forma sur son visage la métamorphosant pour un temps, et à ceci vint s'ajouter la marque de sang sur son visage qui lui donnait un air presque animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 22:27

Le mage ne fut guère surpris par la réaction d'Abigael, il n'avait pas vraiment l'habitude de semer la joie et la bonne humeur... Cependant il ne s'attendait pas à la voir aussi hostile et la froideur du ton d'Abigael fit sourire le vieux magicien... on aurait presque dit qu'il s'agissait d'un sourire d'admiration envers la franchise de la jeune femme

Il continua, essayant de prendre un ton toujours aussi enchanteur :


Je ne suis pas ici pour être bien accueilli, peut de gens en ce monde sont suffisamment charitable pour accueillir dignement un vielle homme…
Et pour en revenir à votre sort… Il m’intéresse bien plus que celui des autres… Sa me met profondément mal à l’aise de voir que vous, qui avait été une si bonne magicienne et une très bonne adversaire contre qui j’eut beaucoup de plaisir de me battre, vous sombrez si bas.
Si bas au point de vouloir vous prendre la vie
Comme le disait mon ancien maître…

Haazheel ferma les yeux, certaines personnes auraient pu voir un brin de mélancolie lorsqu’il parlait de son maître défunt…

Rien ne changera si tu meurs
Mais quelque chose changera si tu vit…

Si tu a un message à faire passer, une vengeance à accomplir ou un but à atteindre ce n’est pas en te laissant mourir lâchement que tu parviendra à tes fins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 22:58

Elle parut surpris un instant puis reprit un air sérieux. Elle n’avait jamais voulut mettre fin à ses jours, elle voulait simplement un signe de la présence de Mélindaë, mais il n’y avait rien… Elle avait été abandonnée. Elle tenait toujours aussi fermement sa lame même si celle si commençait à faire de petits balancements de haut en bas comme si elle commençait à faiblir.
Ses yeux verts-pâles épiaient attentivement le moindre geste du mage, elle savait qu’il était fourbe, un mage n’est jamais loyal.

Mélindaë m’a abandonnée ! Ou plutôt elle ne ma jamais aimé ! Elle ne m’a pas protégé alors que le démon prenait possession de mon corps, elle ne m’a pas aidé alors que je luttais contre lui !
Et aujourd’hui je n’est plus aucun pouvoir, je ne peut plus exercer pour elle, alors elle me jette comme une vieille chaussette usés ! Quelle avenir…


Elle s’effondra à genoux, les yeux larmoyants, elle pleurait à nouveau… Elle faisait pitié à regarder mais malgré cela, elle dégageait toujours un certain charisme, un certain charme qui l’empêchait de se rendre vraiment pitoyable…

Et Kaldran… Lui était un chien de voleur ! Et qu’est t’il devenus ? Un demi-ange ! TRAHISON ! Pourquoi à t’elle, donné ce pouvoir à un traître ? Mélindaë, pourquoi ?

Elle passa un nouveau sa main pour sécher ses larmes, elle regarda le mage et essaya de se relever tant bien que mal… Elle faillit perdre l’équilibre mais elle était à nouveau debout. Elle haïssait Kaldran comme personne sur ce monde. Il était le bien aimé de tout le monde, mais c’était un sournois. Tout le monde l’appréciait, et elle le détestait. Pour cette trahison, pour sa métamorphose. Elle avait enfoui cet amour au fond de son cœur, pensant pouvoir le contrôler, mais il s’était transformer en rancœur et en haine… Elle en voyait les dégâts aujourd’hui.

JE TE HAIS Mélindaë ! Toi et ton ange de put*** !

Elle cracha par terre, et posa son regard sur Haaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Jeu 25 Mai 2006 - 23:32

** Hmmm, voilà ce qu’il se passe quand on se laisse corrompre par la religion**

Haazheel Thorn regarda Abigael de haut, regardant son visage déchirée par le sang et les larmes, et il lui dit d’un ton amical :

Serait tu en train de rouvrir les yeux, et de voir que personne ne peut être juste, même la soit-disant déesse de la justice.
Si Melindaë te renie autant alors pourquoi la suivre… Pourquoi suivre une voie si tu n’a rien en retour… et surtout à quoi bon vénérer une justice injuste ?

Haazheel Thorn se surprit lui même à parler de cette manière à Abigael, mais sa répugnance envers la religion et son envi de l’affaiblir prit le dessus, et il continua :

La religion n’a pas à te manipuler, tu doit vivre par toi même, te laissant guider par ton cœur et tes choix…
Même si on ne croit pas en Dieu, on peut croire en soi-même.
N’attend pas Melindaë, elle ne viendra plus… referme tes blessures, referme ton coeur…

Car Dieu ne sauve personne.
Toi seul peux te sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Ven 26 Mai 2006 - 12:31

Elle saisit son épée, à deux mains et dans un mouvement brusque, elle l’enfonça à la moitié du tranchant dans la neige, à ses pieds. Sa mèche de cheveux d’une rousseur particulière vint se poser devant son œil gauche dans le geste. Elle se rappela le jour ou elle était rentrer dans le temple, le jour ou elle avait rencontré cette femme, ce n’était pas un hasard, elle en était sur. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais rien ne put en sortir, du moins pour l’instant, ses fines lèvres restaient en sommeil dans une posture gracieuse.
L’image du bébé éclaira en un flash son esprit, un simulacre de douleur et de haine au théâtre monde ; les animaux étaient de sortis. Une bise se faufila entre les arbres et aux bruits du bruissement des feuilles extravagant le temps se refroidissait à vive allure. Une terrible tempête terminait ses préparatifs sur le firmament gris de l’horizon, elle dévorait l’impuissance.

Par cette épée, par ce sang, je t’ôte de mon cœur ; déesse futile !

Elle déchira sa robe à des endroits bien distincts, la ou on pouvait remarquer les marques du temple ; elle ne le servira plus jamais, elle ne le pourrait plus, elle agirait seule. On lui avait déchiré le cœur à jamais, elle trouverait réconfort dans la vengeance, il sera certainement enfantin de faire souffrir Kaldran. Quoi qu’il en coûte, elle agira seulement contre lui, à la lumière.

Je vivrai par moi-même ; qu’il en soit ainsi ! Mais mon cœur à été saigné, comment un demi-ange peut t’il commettre cette monstruosité ? Je l’aimais…je l'aime...

Elle se remit à pleurer en sanglots délicats...
Elle se vengerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Ven 26 Mai 2006 - 18:23

Un sourire traversa le visage d'Haazheel Thorn.....
La domination des dieux cessera bientôt, elle devait cesser...


Certaines choses ont périt pendant le cataclysme... comme de nombreuses connaissances et un savoir immense, qu'en est-il de tous les livres relatant notre passé, la magie ? Rien, ils demeurent désormais sous plusieurs dizaines de mètres de glaces.
Mais de nombreuse choses ont survécu... la violence, la haine et les dieux...
Ces dieux qui n'ont rien fait pour éviter ce cataclysme, qui n'ont rien fait pour conserver le savoir durement acquis par nos ancètres (il monta le ton), qui n'ont rien fait pour faire cesser barbarie et injustice sur ces terres désolés !!

Les dieux ne méritent pas de vivre... J'aimerait pouvoir les tuer... de la meilleur manière qu'il soit.
Les dieux n'existent que dans le coeur des hommes et nul part ailleurs, il faut eteindre la foi des hommes, il faut leur dévoilier la vérité, il faut leur montrer l'inconsistance de leur religion infondé... Il faut que les dieux disparaissent avec le cataclysme !!!

Le mage s'arretta là, presque honteux d'en avoir trop dit...
Il se tourna vers la jeune femme, baigant dans son sang, ses larmes et ses vêtements en lambeaux.


Inutile de vous lamentez sur votre passé ma chère... il est maintenant tant d'agir, détruisez la foi qui hante Kaldran et les autres adeptes de votre ancienne déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Sam 27 Mai 2006 - 20:56

Elle se rappela son arrivée au camp, après deux semaines de marche forcée qu’elle avait commise presque sans manger, et pourtant elle avait d’abord donner son épaule aux défavorisés avant même de se reposer. Elle avait rencontré des personnes avec qui elle avait lié une certaine amitié, par ce qu’elle faisait par ce qu’elle ressentait, un amour à la portée du monde… Elle avait alors croisé cet homme qui l’avait fait tant souffrir, et la suite de l’histoire avait été une succession de ténèbres. Dur avait été la chute, l’entraînant dans la bassesse corporelle et morale. Elle avait faillit tuer des centaines d’hommes, déjà assez éprouvé par la guerre et la mort. Elle avait proclamé la haine, et aujourd’hui, elle avait semé des fruits pourris, la maladie se répandait entre les hommes.
Elle s’accroupit et toucha avec subtilité, le sang mêler à la neige ; elle ferma les yeux et inspira fortement, étirant ses poumons en les remplissant au maximum. Elle ouvrit la bouche et tomba à genoux.


"Les dieux ne valent rien, seul compte l’immensité. J’ai semé la graine de la foi, je les détruirais une à une quoiqu’il en coûte. Les dieux ne sont nourris que par les pensés des hommes, sans nous, ils mourraient. Le cataclysme les a aussi affaiblit, il est tant de faire cesser leur pouvoir d’être immatériel aujourd’hui pour ne plus jamais boire la source de l’espoir utopique. Ne restons plus aveugles.
Quant à ce chien de demi-ange, je me vengerai…
Vivons pour tous et ne vivons pas pour un être !
"

Elle retira d’un coup sec, l’épée qu’elle avait enfoncée plus-tôt, elle la fixa à son dos de manière à pouvoir la prendre avec facilité si le besoin s’en faisait sentir. Elle essuya de même son visage avec sa robe blanche…
Le bébé…


"Les hommes sont perdus et rien ne sert de les égarer encore plus…"

Elle se releva, regardant le mage droit dans les yeux, elle semblait déterminé. Ses yeux d’un vert pâle étaient ornés de cernes peu gracieux, ses dents n’avaient pas cette blancheur parfaite tant recherché et ses cheveux roux mal coiffées volaient au vent à plusieurs endroit ; mais malgré cela, elle dégageait une aura, un charme qui aurait fait tomber de nombreux hommes sous sa joute

"Mais sache que je le ferais pacifiquement… Ne remplissons pas à nouveau les fosses communes.
Seul Kaldran souffrira …"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Sam 27 Mai 2006 - 23:41

Haazheel fut quelque peu indigné lorsqu'il comprit qu'Abigael doutait de sa pacivité...

Ai-je parler de violence ? De mort ?
Non, je parle d'eveil et de prise de connaissance, je parle de libération.... et non de massacre.

Je veut juste sauver ces hommes, en détruisant leur foi aveugle envers leur dieu-bourreau.

J'essaierais de raisonner l'efle au bandeau rouge... Celui là a l'air particulièrement extrémiste, et j'aimerais en connaître les raisons.

Les dieu doivent cesser de nous tourmenter...

J'agirais dès le retour de Zenzai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigaël
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 30
Classe : Mage blanc
Alignement : Neutre Bon
Xp - niveau : 9070Xp/Niv4
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Dim 28 Mai 2006 - 16:32

Elle regarda le mage, elle avait peut être un peu poussé en doutant d’Haaz, mais elle volait être sur que seul Kaldran souffrirai, personne d’autre, elle ne pourrait se le pardonner. Les dieux devaient être éradiquer de la pensés des gens et ça ne serait pas une tache facile, surtout si cela devait être fait pacifiquement comme elle le voulait.

Oui nous devons nous méfier de lui, il contrôle d’une main de fer ces sois disant « templier de Mélindaë », je vous le laisse,

Elle laissa sa phrase en suspens quelques secondes comme si elle réfléchissait à ce qu’elle à allait faire, elle fronça peu à peu les sourcils puis reprit.

Je m’occuperais de Kaldran dans un premier temps puis du temple dans son ensemble.
Cela vous convient t’il ?


Elle déchira deux autres morceaux de sa robe et les attacha avec force sur ses deux poigné meurtris, pour que le sang coagule mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haazheel Thorn
Admin - Mage académicien
Admin - Mage académicien
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 91
Classe : Arcaniste - Necromancien
Alignement : neutre/chaotique
Xp - niveau : 19731 - niveau 6
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Lun 29 Mai 2006 - 17:56

Après un temps de réflexion... marqu" par un silence ponctué par le chants des oiseaux, Haazheel répondit d'une voie sure et franche :

Qu'il en soit ainsi...
L'elfe ne devrait pas tarder à rentrer de quête... je vais de ce pas au camp.

Puissiez vous mener votre mission à bien !

Sur ceux le magicien se retourna et s'engouffra entre les arbres.

**Au temple, la libération commencera là bas... Melindaë, je te défit !**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urzak
Chevalier Errant
Chevalier Errant
avatar

Nombre de messages : 4461
Age : 27
Classe : Dompteur
Alignement : Chaotique Bon
Xp - niveau : Lvl 8 33 670 Pex / 50.000 Ecus
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Un moment   Lun 29 Mai 2006 - 20:38

(50Xp a tt les deux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un moment   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment
» Un moment agréable [PV Athenodora]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garkam, Forum Rpg :: Les Alentours :: Le Bois des Soupirs-
Sauter vers: